Share

Mère indigne exagère, mais il faut bien gagner sa vie

Mère indigne – L’autre jour, j’ai voulu faire un test dans Facebook, mais je n’ai pas osé me rendre jusqu’au bout.

Père indigne – Pas «quel personnage de Passe-Partout êtes-vous?», j’espère? Je ne pourrais pas supporter d’avoir la confirmation officielle que j’ai épousé Alakazou.

Mère indigne – Non, non. J’ai commencé le test «Quel genre de criminel êtes-vous?». Fiou.

Père indigne – Fiou quoi?

Mère indigne – Ben, il fallait classer des crimes dans l’ordre, en commençant par celui qu’on était le plus susceptible de commettre jusqu’à celui qu’on ne commettrait jamais.

Père indigne – Tu as mis «souper avec un ex» en premier, j’imagine?

Mère indigne – Ce n’était pas sur la liste. Par contre, je me suis rendue compte que je classais «se faire payer en échange de faveurs sexuelles» en deuxième place! Tu te rends compte? J’ai réalisé que je n’aurais vraiment presque pas de problème avec le concept.

Père indigne – Hm.

Mère indigne – Euh, je veux dire, je n’aurais pas eu de problème avec ça avant de te rencontrer, évidemment.

Père indigne – Évidemment.

Mère indigne – Non, mais c’est vrai, je n’avais jamais vraiment réfléchi à la question, mais tant qu’à avoir un one night stand poche, aussi bien s’arranger pour pouvoir s’acheter une nouvelle paire de chaussures le lendemain, non? Si on est bien prudent, au lieu de ramener une MTS à la maison, on ramène une paire de Manolo Blahnik.

Père indigne – Est-ce que tu as vraiment suivi des cours d’éthique à l’Université?

Mère indigne – Tu me prends pour qui? Je n’achèterais pas de souliers en peau de serpent ou quoi que ce soit du genre.

Père indigne, une drôle de lueur dans le regard – Écoute, je ne suis pas certain que ton attitude soit tout à fait normale, mais juste comme ça, par curiosité… Combien tu aurais chargé?

Mère indigne, super capitaliste, super vite – Pour la soirée? Service complet? Genre, cinq cents piastres. (Et, regardant Père indigne par dessous d’un air éminemment sexy, enfin, elle essaie:) Mais pour certaines personnes très, très spéciales, j’aurais fait un prix d’ami. Cent cinquante. Taxes et tendresse post-coïtale incluses.

Père indigne – Écoute, je comprends que cette histoire de te faire payer pour des services sexuels est en quelque sorte un fantasme inassouvi chez toi. Si tu veux, et en tout respect pour ta valeur intrinsèque en tant qu’être humain, je serais prêt à…

Mère indigne – OUIIIIIII!

Père indigne sort un chèque et le remplit en ne se trompant même pas une seule fois, ce qui, pour lui, relève presque du miracle. Puis il le dépose triomphalement sur la table, devant Mère indigne qui s’en saisit d’une main, alors que de l’autre, elle clavarde déjà avec les copines pour discuter des meilleures marques de chaussures de luxe.

Mère indigne, examinant le chèque – Tu es certain que tu veux me payer tout de suite? On ne sait jamais, tu pourrais peut-être ne pas être satisfait…

Père indigne – J’ai toute confiance en ton professionnalisme.

Plus tard, dans la chambre à coucher…

Père indigne – Ooooh. Il fait noir ici. Ça augure bien.

Mère indigne, de sous les couvertures – Grufahdkjgaomf.

Père indigne – Et ces grognements… Des cris d’amour?

Mère indigne – Mal à la tête.

Père indigne – Mal à… Excuse-moi, mais les vrais professionnels ne demandent pas de congé de maladie quand ils sont sur un gros contrat.

Mère indigne – Écoute, entre le moment où tu m’as donné le chèque et maintenant, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts de l’amour.

Père indigne – Mais… ça fait à peine une heure!

Mère indigne – Ouais, ben en une heure, je me suis tapée la méga-crise de Bébé qui ne voulait pas prendre son bain, pas brosser ses dents, pas se coucher, bref, pas collaborer. Bruyamment.

Père indigne – D’où le mal de tête?

Mère indigne – Non, ça je pense que c’est quand Fille Aînée m’a demandé de lui trouver des extraits sonores de la maturité sexuelle des orangs-outangs.

Père indigne – Bon, d’accord, ça va. Je suis un client compréhensif. Redonne-moi mon chèque et on n’en parle plus.

Mère indigne – Je… Écoute, mon mal de tête est terrible, je ne sais plus où je l’ai cach—où je l’ai rangé…

Père indigne — Tu ne sais…?

Mère indigne – Je l’ai peut-être même perdu… Va falloir que tu m’en fasses un autre.

Père indigne – Dis donc, juste comme ça, dans ton test Facebook, c’était quoi le premier crime que tu étais susceptible de commettre?

Mère indigne – Fraude.

Père indigne – Merde.

Mère indigne, après un bref silence – Quand je pense que tu as osé dire que je ne suis pas professionnelle.

Share
Ce contenu a été publié dans l'anarchie la plus totale. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

26 réponses à Mère indigne exagère, mais il faut bien gagner sa vie

  1. nonolerobot dit :

    la chute est excellente!!

  2. Mona dit :

    hin hin hin j’adore :D

  3. Céline dit :

    Excellent! Faudra que j’fasse la même à chéri haha!
    Et tu as acheté les chaussures finalement ? ;)

  4. Anonymous dit :

    ça c’est du Grand, même Très GRAND Mère indigne !!! Magnifique.

    La Suissesse

  5. TT02 dit :

    Huhu excellent !!

  6. aigle blanche dit :

    hahaha
    hihihi
    hehehe
    uhuhuh

    Pfffmouhahahah!!

  7. ExIvrogne dit :

    J’aime que les tests que fait ma femme soient d’un autre genre, révélant entre autre son intérêt sublime pour le bénévolat ;-)

  8. Patrick Dion dit :

    « Cent cinquante. Taxes et tendresse post-coïtale incluses »?

    Avec tendresse post-machin, c’est sûr que tu fais un prix d’ami à des femmes seulement! Pfff! Je crie au scandale!

  9. muriel dit :

    J’adoooooooore !
    Je peux pas faire ça, moi, j’ai déjà réquisitionné le carnet de chèque ET la CB pour éviter trop d’achats compulsifs de figurines de monstres… Mais… Mais, comment peut-il déjà me faire des cadeaux, l’Homme ? En même temps il n’en fait pas, et les Transformers pour Thomas, c’est pas pour moi, déjà passé l’âge, tiens !

  10. Gabrielle dit :

    Pourquoi père indigne se plaint? Car, dans toute cette istoire, il s’est quand même fait bien baiser!!!!

    Excellent billet, comme toujours!

  11. Mots Du Nord dit :

    J’adore!! Bravo!

  12. Olivier dit :

    Hm… Franchement, j’hésite. Fausse déclaration ? Association de malfaiteurs ? Attentat à la pudeur ? Travail au noir ? Maricide psychologique ? Exhibition textuelle ?

  13. Babette dit :

    Je suis épatée par une telle liberté de langage . Qu'est-ce que j'aimerais que tout le monde soit comme toi & ce serait tellement plus drôle . Respect . Babette

  14. Ursule dit :

    Pouahahah! Trop drôle! :o )

  15. Anonymous dit :

    Pissant!!

  16. Sacha dit :

    ha ha ha de la vraie indignité! J’adore :) Merci pour le beau moment de détente!

  17. ropib dit :

    Je ne suis pas sûr de tout comprendre, peu importe je vais traiter le sujet inellectuellement. J’ai du mal à comprendre comment on peut envisager la prostitution a priori. Parce que, quand même, a priori on ne sait pas qui va se retrouver en face de nous: sans doute pas Robert Redford, même en étant Demi Moore dans la réalité… ou en tous cas pas comme dans le film pour un million de dollars.

  18. MelD dit :

    Hihi! Ce billet, c’est comme le film « Le 6e sens », une fois que tu sais la fin, faut aller le relire dès le début pour en apprécier toute la qualité. Et la machiavélité dans le cas présent, je dois dire. Quand je pense que tu lui offres de ne pas te donner le chèque tout de suite! Tu l’as vraiment eu sur toute la ligne, pauvre Père Indigne!

  19. Caroline dit :

    Merci tous! Dans l’intérêt de la science, je mentionne que je n’ai pas acheté de chaussures. (Pfff, juste 150$, c’est pas ça qui va me faire entrer dans les ligues majeures… ;-) ) Mais j’ai quand même encaissé le chèque — Père indigne aussi me dit qu’il a encaissé… ;-)

    Olivier: Père indigne dit: toutes ces réponses…

    Babette: c’est très gentil, merci!

    Pat Dion: pourquoi juste aux filles? Y’a juste nous qui voulons de la tendresse? Pfff, j’en veux même pas. La plupart du temps. ;-)

    ropib: c’est bien pourquoi j’ai préféré me spécialiser dans la fraude… ;-)

    Gabrielle: une légère nuance de sens entre les deux situations, qui n’a pas échappée à Père indigne… ;-)

  20. Nadia dit :

    Hm… J’allais te dire que tes prix ne sont pas assez hauts pour t’acheter des Prada ou des Blahnik, même en vente… Il faudra donc que tu joues d’ingéniosité pour pincer Père indigne une autre fois. Mais, je te fais confiance, la stratégie est très certainement déjà en marche :)

  21. Moukmouk dit :

    Pourquoi ne suis-je absolument pas surpris de la chute? Peut-être que je commence à avoir un peu d’expérience avec les filles.

  22. Martine dit :

    Hahaha.. trop bon.

  23. Sophie dit :

    Ah! Ah! J’ai bien ri! La fin est excellente, effectivement!

  24. Geneviève Bouchard dit :

    hihihi… Je viens juste de découvrir ton site et je suis sous le charme!!!

    Bon, je suis un peu en retard et je me rend compte qu’après une publication de livre et à une vingtaine de « comments » par « post » tu dois déjà être au courant mais… C’est vraiment bon !!!!

    Je suis une maman qui se part en affaire et je me cherche des alliées. Si tu es ouverte à une collaboration, n’hésite pas à me contacter !!

    Voici mon petit projet à moi :

    http://www.sauetco.com

    On pense faire un blog bientôt.

  25. Mammouth Manolo n' Cosmo dit :

    Mmmm, me semble que ça fait une mèche que je n’ai pas enquiquiné l’Indigne. Et hop! On frappe.

  26. truiss dit :

    moi je comprends tout à fait…
    c’est pas de la fraude! C’est du bon sens…

    Y’a peu de risque que père indigne te refile une mst, mais par acquis de conscience tu devrais l’envoyer faire des analyses la prochaine fois, ça te fera gagner du temps et ça te donnera une bonne excuse…
    Si tu es une experte en fraude tu n’aura aucun mal à truquer les résultats…

    Au pire, si ça marche pas, tu prétexte que tu as oublié ta pilule… ça marche à tous les coups et ça te discrédite! Tu joues les indignées et tu réclamme des dommages compensatoires…

    nonmého!

    Avec tout ça je veux voir la photo de ta super paire de pompes de luxe!

    Si t’es vraiment fauchée j’ai une paire de new rocks à vendre, il manque un peu de ferraille et les lacets sont dépareillés, mon furet que j’avais à l’époque s’est essuyé dessus après être tombé dans un pot de peinture blanche, mais le style destroy va bientôt revenir à la mode…

    comme c’est pour toi je te fais un prix d’amis à condition que tu m’envoie un livre dédicacé :)

Les commentaires sont fermés.