Share

Trifluviens, Trifluviennes

Je serai au Salon du livre de Trois-Rivières vendredi prochain, le 30 mars, entre midi et 18h, au kiosque des éditions du Septentrion.
Au plaisir de vous y rencontrer!

Share
Ce contenu a été publié dans l'anarchie la plus totale. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

18 réponses à Trifluviens, Trifluviennes

  1. La grande vie d’auteure commence alors!
    De salons en cockails en passant par les soirées VIP Mère Indigne sera vue partout.
    Le Québec a maintenant sa vedette du manuscrit, sa star de l’encre (bon soyons moderne, je voulais dire « clavier »), sa diva de la reliure!
    Longue vie à Mère Indigne et ses pages noirçies par ses plus sombres, impures pensées!

  2. ophise dit :

    grrrrrrrrrrr

    et à Paris (pays France, continent Europe) tu y es quand Mère Indigne ??? hmmm ????? Il faut qu’Editeur indigne se remue un peu : ça sent le mois de mai violent et manifestant vers chez nous :

    « tous en ligne pour mère indigne !!! » etc etc…

    (ravie de savoir que ça marche bien !!!)

  3. Chantou dit :

    Mère Indigne, serez-vous aussi à celui de Québec en avril?
    Une fervente lectrice

  4. Tofsi dit :

    Je viens de terminer ma lecture! merci pour les inédits, qui comme toujours valent leurs pessants de.. confession.
    Si vous passez par la France selon les voeux d’Ophise, pensez à faire un détours par la Suisse romande.

  5. Martin dit :

    Ma ville natale! Belle ville pour le livre et la poésie. Enfin, c’est l’image qu’on essaie de donner à la ville.

  6. Maman jusqu'au bout des seins dit :

    SUPER!!!! Comme j’ai hâte de faire dédicacer ce chef d’oeuvre!

  7. Kwata dit :

    Ah Mère Indigne! Je viens de passer la journée à laisser mon tendre chérubin s’amuser seul sur le plancher de la salle familiale… Pour dévorer votre livre! Merci pour ce moment d’adulte, j’adore vous lire en toute indignité!

  8. Natcho dit :

    Yesssssssss! Youpidouuuuuuuuuuu!!!
    Le chapitre trifluvien d’indignes sera présent, pour sûr!

    Et nous tenterons de faire honneur à la réputation de « Ville d’histoire et de culture » que Trois-Rivières affiche sur de belles pancartes… Mère Indigne, ne vous fiez pas à la laideur de la sortie d’autoroute que vous emprunterez pour atteindre le centre-ville, dites-vous que ce sont des ingénieurs plus-qu’indignes qui ont conçu cette horrible cicatrice urbaine, dans les lointaines années 70. Ne vous fiez pas non plus à l’étiquette de trifluviens que nous nous donnons : une énorme proportion d’entre nous n’est absolument pas native de Trois-Rivières, ce qui nous exclut du cercle des purs. Mais nous sommes des exilés heureux!

    À vendredi, la la lèreu!!!

  9. TT02 dit :

    Je reviens du salon du livre Porte de Versailles à Paris. J’y suis allée avec ma fille et son amie. Dans le stand du Québec je regardais nonchalamment les livres et lisais les commentaires au dos quand ma fille m’a dit de demander s’il y en avait. Je lui ai dis que c’était trop tôt, que probablement pas. Elle insiste. Je demande. « Oui » me répond la vendeuse. Je prends les trois sur le présentoir. Elle me demande si j’en veux d’autres, je lui précise : deux autres. Elle va dans un placard et en ressort 5. Elle m’en tend 2 et replace les trois restants sur le présentoir.
    Wouaou, j’ai cinq livres. Pour Denise, Fab, mimi et titine. (Heu… et puis moi, bien sur).
    Si tu peux me faire une dédicace (et je me débrouille pour les imprimer sur des vignettes), ce serait le bonheur.
    J’ai rigolé dans le train à la recherche des inédits. Et, et, et… j’ai vu TT02 à la fin du livre. La classe.
    Ps : J’ai maintenant un sac plastique avec Québec marqué dessus (re-la classe), si tu veux je t’en envoi un autre avec Paris marqué dessus. Hihi ou alors viens.

  10. Mère Indigne dit :

    TT02: Super! Merci beaucoup! Pour la dédicace, on va s’en reparler bientôt.

    À tous ceux qui ont aimé les inédits: Merci!! Ça a été très agréable à écrire…

    Et j’ai bien hâte de rencontrer ceux d’entre vous qui seront à TR vendredi. Pour ce qui est de Québec, j’y serai le 14 avril entre 13h30 et 14h30 (ou 13 et 14h, c’est à vérifier).

  11. Jeune Homme dit :

    Trois-Rivières ? Cool ! Ma région ! Et en plus j’y serai justement. C’est clair que j’fais un saut !

  12. val dit :

    wow! je suis trop contente de l’apprendre, j’y serai c’est certain!

  13. DaisyB dit :

    Trois-Rivières… Mais, mais, mais, a soeur y habite (le voyage de Montréal se fait si facilement), je suis toujours à la maison avec Poupon (une sortie avec lui au saln du livre serait très amusant… Il a aimé celui de Montréal), je suis en train de lire votre livre que j’adore (une dédicace, ça serait le comble). Tant de raisons qui font que je devrais pouvoir m’arranger pour y être! À vendredi :)

    p.s. Je lis votre livre en me couchant et je pouffe de rire au deux minutes, je dois me mettre la main sur la bouche pour ne pas réveiller Poupon qui dors dans sa chambre à côté… Ah non, c’est vrai « Rien ne peut réveillé votre enfant tant qu’il n’a pas eu son lot de sommeil» …. Ya right!

    Mais ça a du bon, maintenant quand il fait ses yeux de zombie, je ris au lieu de sacrer (ouais bon, pas tout à fait, mais j’y travaille)

  14. Étudiante Indigne dit :

    Génial! Vous m’en voyez très heureuse!

  15. Merci horaire de job qui permet d’aller voir Mère Indigne au Salon du livre vendredi. :)
    J’y serai certainement!

  16. Mouman dit :

    Ah non! Quelle malchance! Je vous ai manqué, ma chère Mère Indigne! Je n’ai pris connaissance que ce soir de votre présence hier dans notre belle ville d’histoire et de culture… J’ose croire que votre séjour fût des plus plaisants et que vous vous rappellerez avec bonheur de votre présence au Salon du livre de TR. Votre oeuvre est sur ma liste de cadeaux d’anniversaire/Pâques/Fête des Mères/Noël et cie… et si on ne me contente pas d’ici peu, j’irai moi-même me le procurer pour le savourer à loisir, loin de mon écran d’ordinateur impersonnel et froid.

    Je vous lis ici avec tant de délice que mon tendre amour en est presque jaloux. Il prend ombrage de mes lectures car je tarde à aller le rejoindre dans notre couche conjugale lorsque je savoure votre prose maternelle.

    Longue vie à vous et à toute la famille Indigne!

  17. loubou dit :

    J’arrive trop tard pour le salon du livre de Trois-Rivières. Avoir lu avant j’y serais allé.

    J’ai lu ton livre que j’ai trouvé chez Clément Morin librairie à Shawinigan et j’ai adoré. À quand le prochain?

    loubou qui a hâte de te lire à nouveau

Les commentaires sont fermés.