Share

À oublier au plus vite

Soeur indigne — J’ai l’oeil gauche qui saute depuis trois jours.

Moi – Fatigue?

Soeur indigne — Méchantes nuits. Surtout la dernière. Et disons que je ne pouvais pas vraiment compter sur la Belle au bois dormant.

La Belle au bois dormant, alias Beauf’ adoré, qui avait oublié la veille que quatre consommations alcoolisées plus deux Sudafed, ça fait faire dodo longtemps, et ça fait faire dodo n’importe où.

Beauf’ adoré — Heille, sérieux, je fais une grosse sinusite (Soeur indigne lève les yeux au ciel), pis hier, j’ai été avec ton frère au forum. J’avais pas pensé aux Sudafed, j’ai pris trois-quatre bières, pis je me suis endormi en pleine game, Toronto-Montréal, peux-tu t’imaginer? Le monde alentour était comme « AAAHHHHAAAAHHHOUHHH!!!!« , moi, je dormais. (Soeur indigne re-lève les yeux au ciel.) Je me suis réveillé pour les prolongations, ensuite, je me suis rendormi chez ton frère. Je me souviens vaguement de m’être mis au lit chez nous, pis après, ça a été le noir total. (Beauf’ adoré secoue la tête d’un air émerveillé.) To-tal.

Soeur indigne — Le noir total, avec la petite qui hurle pendant quarante minutes aux trois heures.

Beauf’ adoré — Rien entendu. En tout cas, je me sens vraiment tout croche aujourd’hui.

Moi — C’est gentil d’être quand même venu faire un tour.

Soeur indigne — Oh, il n’a pas eu trop le choix. J’avais fait exprès de dire à ma fille qu’on allait jouer avec la tienne. Après ça, plus de retour en arrière possible.

Soeur indigne est diabolique. Je prends des notes.

Beauf’ adoré — En tout cas, essaye pas de me faire boire du vin ou quoi que ce soit aujourd’hui. Pas question. No way.

Moi, l’air innocent — Correct. Je vais partager le reste du Gewurtz d’hier soir avec Soeur indigne.

Beauf’ adoré — Du Gewurtz?

Moi – Ouaipe.

Beauf’ adoré — Bon. Un demi-verre, ça ne me tuera pas.

Soeur indigne — Quoi? Tu vas boire après hier?

Nièce chérie sauve la situation en pointant du doigt sa soeur d’un an, qui, en faisant semblant de rien, dérive dangereusement vers l’escalier.

Nièce chérie — Maman, faudrait mettre la barrière pour ma petite soeur.

Soeur indigne — Ah. Ouais. (Soeur indigne met la barrière et se frotte le visage.) Ostie d’oeil.

Fille Aînée, de ma chambre où elle s’occupe à on ne sait quoi — Maman, « ostie », est-ce que c’est un mauvais mot?

Moi, appliquant le principe selon lequel la meilleure défense, c’est l’attaque — Chérie, qu’est-ce que tu fais dans la chambre de Papa et Maman, là?

Fille Aînée — Rien!

Beauf’ adoré, dans le but de faire oublier son demi-verre de vin à Soeur indigne, nous tourne le dos au comptoir et, tant qu’à faire, commence à faire cuire le dîner.

Soeur indigne — Faut mettre l’ail, les tomates, et ensuite les crevettes.

Moi, porte-panier réjouie — Y’a mis les crevettes avant les tomates, y’a mis les crevettes avant les tomates!

Soeur indigne — T’AS PAS MIS LES CREVETTES AVANT LES TOMATES?

Soeur indigne et moi sommes la terreur des hommes. Beauf’ pourrait vous en parler longtemps.

Mais Beauf’ adoré est aussi un mâle alpha qui résiste vaillamment à l’émasculation. « Ben, tu m’as dit qu’on mettait un peu n’importe quoi dans la sauce! »

Soeur indigne, aussi une alpha devant l’éternel — N’importe quoi, mais pas n’importe comment!

J’ai quand même un peu pitié.

Moi — Tiens, soeur, un verre de vin. Ferme les yeux, bois, et si le dîner est dégueulasse, on ne lui permettra jamais de l’oublier.

Nièce chérie vient, une fois de plus, au secours de son papa. « Maman, faudrait enlever les billes dans la bouche de ma petite soeur. »

Bébé nièce — Gurgl.

Soeur indigne — Ah. Ouais. (Elle extirpe expertement quatre ou cinq billes de la bouche de Bébé nièce.) Sérieusement, faut que je dorme, là. Mon cerveau arrête de processer.

Moi – Heille, ça me fait penser. Moi, je dors, mais je fais des rêves malades.

Soeur indigne — Genre, tu rêves que tu peux te reposer?

Moi – Non. Je sais pas comment te dire ça, c’est dégueulasse, mais j’ai rêvé que je frenchais George Bush.

Soeur indigne — HEIN??? T’es ben folle!

Beauf’ adoré profite de la confusion pour s’approprier le reste de la bouteille.

Moi – Je pense que c’est mes histoires de livres. Tsé, c’est comme si j’avais peur de devenir populaire, qu’être populaire c’est comme, genre, mauvais.

Soeur indigne — Ben, là! La popularité! T’aurais pu rêver que t’embrassais Brad Pitt! George Bush, mon Dieu.

Moi – Je sais, c’est dégueu.

Fille Aînée, toujours enfermée dans ma chambre — Maman, « George Bush », est-ce que c’est un mauvais mot?

Moi – Coudonc, toi, veux-tu bien me dire ce que tu fais dans la chambre de Papa et moi?

Fille Aînée — Rien!

Moi – Viens jouer avec ta cousine, elle est venue pour te voir!

Fille Aînée — J’peux pas!

Je décide d’aller voir si ma progéniture n’aurait pas eu la mauvaise idée de fouiller dans notre tiroir aux trésors.

J’ouvre la porte sur une vision de Fille Aînée qui saute sur notre lit, flambette. Pour les lecteurs d’ailleurs, « flambette », ça signifie completely deshabilled.

Moi – Ben voyons, chérie! Qu’est-ce que tu fais?

Fille Aînée — Je me pratique à danser nue.

J’ai l’impression qu’on vient de me fourrer dix-douze billes dans la bouche. « Gurgl. »

Je referme la porte, doucement. Je prends possession du verre de Beauf’ qui m’apparaît, ma foi, pas mal plus qu’à moitié plein. Je le cale. À Beauf’: « Aurais-tu une couple de Sudafed? »

Beauf’ adoré — Qu’est-ce que t’as?

Moi – Je… J’ai les deux yeux qui sautent sans arrêt. Je pense que c’est une fillusite. Aiguë.

Beauf’ n’avait pas ses Sudafed. Ou peut-être qu’il ne voulait pas partager.

Moi – Heille, champion, je suis sûre que ton dîner va être excellent, mais si tu permets, je passe mon tour.

Parce que moi, si je ne voulais pas craquer, fallait que je me fasse de la soupe.

***

Et où était Père indigne pendant ce temps-là? Il montait une piste de chemin de fer dans le sous-sol, soi-disant pour que les filles puissent s’amuser avec.

Moi – J’ai trouvé ça un peu raide de ta part de m’abandonner juste au moment où Fille joues en bas avec des locomotives, alors que moi, je dois gérer un stress majeur avec une future reine du pole dancing.

Et Père indigne de répliquer: « Moi, au moins, j’ai pas frenché George Bush. »

J’ai alors eu l’impression d’être télétransportée au beau milieu d’un immense désert, dont une nuit noire aurait pris possession à tout jamais. C’était glacial, inhospitalier. Un chameau qui passait par là m’a regardé avec plein de mépris dans ses yeux globuleux, et il m’a dit: « T’aurais vraiment dû te taire au sujet de ton cauchemar, parce que là, Père indigne, t’en as pour des années à ne rien pouvoir lui reprocher. »

Share
Ce contenu a été publié dans l'anarchie la plus totale. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

63 réponses à À oublier au plus vite

  1. Melane dit :

    Frencher Bush… :-S

  2. Mère Indigne dit :

    Ben oui, c’est dégueu.

  3. toupie dit :

    ça veut dire quoi frencher ?

  4. Léonie Canot dit :

    « French Kiss » j’imagine… George Bush, beurk, oui, vraiment dégueu.

  5. Natcho dit :

    Ouache! Dur retour à la réalité! Et comme un malheur n’arrive jamais seul, une vision dégueu en attire toujours plein d’autres, c’est une loi de la vie. Soyons philosophes. George Bush, c’est sûr que c’est horrible, mais en ces temps d’élections au Québec, c’est bizarre, j’ai d’autres noms dans mon palmarès de cauchemars.
    Rassurez-vous, bonnes gens, Père indigne fera comme à son habitude, il passera galamment l’éponge… Entéka, yé mieux!

  6. Warf warf warf. J’adore tes journées, finalement elles ne sont pas plus pires que les miennes :-D

    On se donne rdv quelque part avec nos filles? Petite Bébée aussi adore se la jouer Lady Godiva.

  7. PS: tes nuits sont franchement pires, ça c’est sûr. Embrasser Georges Bush. Pouah. Tu t’es bien brossé les dents depuis j’espère :-D

  8. hystérique dit :

    Mère Indigne :

    Pour quelqu’un qui fait un doc en philosophie politique, embrasser Bush, ça m’apparaît encore plus perturbant. Ya quelque chose qui cloche. Avec les millions, que dis-je, les milliards que vous allez faire avec vos livres, payez-vous une psychanalyse… et pourquoi pas aussi à fille aînée tant qu’à y être ? De toutes manières, ça fait tellement glamour faire une psychanlyse, ça vous ira comme un gant :)

  9. Mariposa dit :

    Eurk, ouach… Où est mon homme que je me débarasse de cette idée!?

    « frencher » = embrasser à pleine bouche !!!

  10. Bon moi le french avec W. Bush ça me dérange pas tant que ça… C’est des choses qui peuvent arriver dans un moment d’égarement…

    Mais Fille aînée flambette sur le lit… hum! Ça c’est suspicieux!
    Est-ce qu’elle est tombé sur Strip-Tease (film oh! combien mémorable de Demi Moore) ou elle a feuilleté Allo-Police dans votre dos?

  11. SuperCath dit :

    Et moi qui pensait que je faisais des rêves bizarres!
    Finalement, rêver que je donne un bain à un Gregory Charles équippé pour veiller très très tard, c’est pas si pire…

    George Bush? Eurk…

  12. Valérie-Ann dit :

    Tiens tiens… Moi j’ai rêvé que je frenchais Mario Dumont… Du coup, je me sens moins seule, moins folle et plus solidaire des mamans indignes que nous sommes toutes… Merci, MI, pour ce petit « je ne suis pas si pire que ça finallement »!

  13. Mariée obligée dit :

    «rêves malades» tu dis : CAUCHEMARDS j’appèle ça!

    Ce n’est pas pour te faire compétition mais il y a quelques semaines j’ai rêvé que je frenchais George Clooney… hélas, comme je le mentionnais dans un courriel envoyée au petit matin à mes amiEs, il embrassait mal!!!
    Une de mes amies en a conclu qu’il devait était gai et que je pouvais partir la rumeur. J’ai bien ri!

  14. a n g e l dit :

    uuuurrrggghhhhh

    c’est dégueu quand même!

    Ca va etre dur d’effacer cette affreuse image mentale, beurk beurk beurk.

    (merci pour le flambette, c’est joli en plus comme mot)

  15. Mère Indigne dit :

    Ben oui, on ne contrôle pas nos rêves… Enfin, j’espère bien que c’est pas ma faute, dans le fond. Quoique, une bonne psychanalyse, suivie des Chroniques d’une psychanalysée indigne, ça pourrait être rigolo… ;)

  16. Isabulle dit :

    Vous êtes des parents bien de votre temps! L’image de fille indigne qui se prend pour une future reine du « pole dancing » est tordante! Quand on était petites, nos mères étaient catastrophées de nous surprendre en train de nous badigeonner-les-babines avec leurs rouges à lèvres…aujourd’hui, nous avons plutôt affaire à l’hypersexualisation de nos filles, même si croyons qu’elles sont nés dans de bonnes familles (indignes, mais bonnes, quand même…)! ;-)

  17. Catherine dit :

    J’adore cette vision de Fille aînée qui se pratique à « danser nue ». Ça me rappelle une anecdote croustillante de mon Grand. Il a 4 ans et il vient de jouer plusieurs heures dans sa chambre avec une petite copine. Et bon, on ne surveille pas toujours ce qu’ils font, n’est-ce pas? Tant qu’ils se laissent oublier, on en profite pour bavarder à mort avec des adultes. Toujours est-il qu’une fois l’amie partie, il me demande:
    -Maman, ce n’est pas une bonne idée hein de prendre la température avec un stylo?
    Je passe près m’évanouir de terreur.
    -Noooon, vraiment pas.
    -Et de mettre des billes dans la vulve d’une fille?
    Je frôle la catalepsie.
    -Argh. Noooon!
    -Ah. C’est bien ce que j’ai dit à …! Elle a des drôles d’idées des fois.
    Soulagement indescriptible. Le total final de mes rapports d’impôt me donne des sensations moins extrêmes.

    Inutile de dire que j’ai commencé à surveiller les mioches avec une vigilance maniaque.

    Encore bravo pour le livre!

  18. Mère Indigne dit :

    Catherine: tordant! Interdiction totale de prendre la température avec le stylo préféré de maman, chéri.

    Isabulle: Mettons que voir des devantures de commerces avec « Danseuses nues » dessus a tendance à frapper l’imaginaire de ma plus vieille… :D

  19. Insouciante dit :

    Pour l’interprétation du French kiss avec Bush… FACILE.
    Bush symbolise la politique
    le French kiss: symbole de la Francophonie dont c’est la journée international aujourd’hui 20 mars (heureusement il y a Google pour nous rappelé les journées importantes!)
    Donc: ton rêve signifie ton intérêt face à la politique entourant la défense de la Francophonie.
    C’est 200$ pour la consultation.
    Ce sera 1000$ de plus si tu veux aussi l’explication entourant ta fille nue sur ton lit…

  20. MI : Merci du petit lien qui fait un retour en arrière, pour m’expliquer pourquoi Fille Aînée connais l’existence des effeuilleuses.

  21. marjan dit :

    je préfère de loin mon rêve ou j’embrasse hugh jackman
    hehehe

  22. marjan dit :

    ah les enfants!
    je racontais les histoires de petites culottes de mon fils et de belle-fille à ma grand-mère qui se décide alors à me raconter l’histoire de ma mère et de son cousin qui, alors qu’ils étaient enfants jouaient derrière un buisson au fond du jardin, tout nu et il paraît que le cousin avait mis des fêves dans le derrière de ma chère mère… bref, imaginez, la crise de ma grand-mère à cette époque! Elle s’en veut encore beaucoup de sa réaction qui apparemment aurait traumatisé ma mère mais elle se rappelle encore des voisins qui avaient tout vu!!! Qu’allaient-ils raconter aux voisins ou à monsieur le curé!!

  23. Mère Indigne dit :

    Insouciante: Ah, ben oui, c’est évident!! Le chèque est dans la malle… ;)

    marjan: pauvre grand-mère! Avec les voisins qui ont tout vu, je pense qu’elle a dû être passablement traumatisée, elle aussi…

  24. NatQuébec dit :

    MDR ah ça fait du bien de rigoler comme ça ! Bravo !

  25. NatQuébec dit :

    MDR ah ça fait du bien de rigoler comme ça ! Bravo !

  26. Isabulle dit :

    Catherine : hilarant!

    J’ai eu à peu près la même réaction lorsqu’on regardait la photo d’école de mon fils en 2e année. J’ai cette mauvaise habitude (mère indigne que je suis) de faire un tas de commentaires sur les copains et copines de classe (genre : « Y’é-tu cuuuute! » ou « Hon qué belle! » ou « Hé qui a l’air tannant lui! »), sans me rendre compte que mes enfants écoutent souvent tout ce que je dis.
    Arrive donc mon commentaire sur la plus mignonne de la classe : « Heille chéri, regarde là elle. Une beauté rare, rousse foncé, on voit ça tellement rarement. »
    Et mon fils (qui est dans le salon, on pensait même pas qu’il écoutait) de répondre « Oui, c’est X, tout le monde dit à l’école que c’est la plus sexuelle! »
    (Étouffement simultané des deux parents, on était en train de manger bien tranquillement – probablement des pâtes au tomates et crevettes).
    Avant de trouver quoi que ce soit à répondre à ça, ma fille (5 ans, c’en est décourageant) chante haut et fort : « Super sexuelle oh yeah, oh yeah ».
    Je me souviens qu’une fois ma bouchée rentrée de travers (grâce à une grosse grogée de vin), avoir regardé mes deux enfants en silence, sans réaction puis m’être retournée vers mon chum en lui disant. « Je crois que c’est trop pour moi chéri, c’est maintenant l’heure de mettre tes culottes mon homme. »

  27. La Schtroumpfette à lunettes dit :

    Et encore, vous avez de la chance Mère Indigne, dans ma contrée espagnols, « hacer un frances » c’est bien embrasser à pleine bouche…. Mais pas la bouche !!! :S

  28. °zabel° dit :

    Frencher Bush… quelle drôle d’idée… Bush = bouche ? lol !

    Merci pour la rigolade, j’ai quand même un peu de compassion pour vous tsé. Fille aînée est sur une bien mauvaise pente… :p

  29. Dodinette dit :

    wooOOOOOwww !!
    du grand, du trés grand Mère Indigne !!
    il faut croire que le succès ne lui monte pas à la tête, au contraire…

    bravo, j’en pleure de rire !!

    (mais bon, frencher George, comment dire, t’aurais pu camoufler ça en george Clooney, ça serait bien mieux passé)

  30. Bozette dit :

    Pouah ! Il nous manque des détails là !!! J’suis coincée avec un paquet d’images (Doublevé et MI frenchant tout nu en bottes de cow boy sur son ranch; Doublevé et MI frenchant dans une limousine au mileu d’un défilé; Doublevé en kit présidentiel frencchant MI dans le salon oval avec une fesse légèrement posée sur le coin du bureau pendant que Condoleeza prend des photos en cachette) un peu de précisions pliiise que mon imagination cesse de créer des absurdités plus abominables les unes que les autres ! Argh ! Help !

  31. Petiboudange dit :

    euh je sais pas si ça a été dit mais pour les lectrices de france « frencher » serait l’équivalent de « rouler un palot, une pelle »… Bref l’artillerie lourde des baisers baveux … yerrrrk :(

  32. Gernobyl dit :

    Aaaah, si c’est pas suffisant comme punition de rêver à des zhorreurs pareilles, faut que Père Indigne en rajoute??? Vous devez avoir un bien mauvais kharma, Mère Indigne. Bah, le temps d’un baiser ce sombre crétin de W n’a pu proférer ses idioties habituelles. Une nuit d’horreur pour vous, trente secondes de quiétude pour l’humanité. Vous êtes une sainte.

    Au pire, profitez du sommeil injuste de Père Indigne pour lui susurrer à l’oreille combien Mario Dumont a un beau petit popotin, ça devrait polluer ses rêves suffisamment pour l’occuper un bon moment.

    Au fait, il embrasse comment W? (hîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîî!!!)

  33. Peccadilles dit :

    Mère indigne…t’es trop drôle !

  34. Z dit :

    AAaaaaah! Votre livre est en rupture de stock à la librairie Raffin de place Versailles! Il en reste PLUS NUN SEUL!!

  35. gengen dit :

    Trop drôle! Bonne soirée!

  36. DaisyB dit :

    Quelle histoire adorable… Moi non plus Bush ça m’écoeure pas, pas que j’aime le gars, au contraire. Mais ça m’est arrivé à quelques reprises de rêver que j’embrasse des gens que je n’aime vraiment pas. Il faudrait demander un avis professionnel, ça doit vouloir dire quelque chose…

    Ok, je viens de faire une petite recherche… C’est vraiment trop drôle. Je te donne la définition et aussi le lien du site. Je ne prend pas tout ça pour la vérité stricte, mais c’est rigolo! C’est à prendre avec un grain de sel.

    Rêve : Flirt avec un homme célèbre Si la rêveuse se retrouve dans les bras du Président ou de Brad Pitt il s’agit d’un besoin de reconnaissance. La rêveuse ne se sent pas assez sûre d’elle-même et de sa valeur en tant que femme. Ce rêve la revalorise en la montrant désirable pour un homme aussi connu publiquement. C’est un réconfort pour ce qu’elle est au fond d’elle même.

    Voici le site : http://www.aufeminin.com/carriere/dicoreves/dicoreves1__le-dictionnaire-des-reves.html

  37. Maman Solo dit :

    Pfffffffffff frencher Bush….va falloir que je depouille un porc pour m’enlever cette image la de la tete.

  38. Mère Indigne dit :

    Ah, Daisy B.! Vous avez mis le doigt sur quelque chose, c’est sûr! :D

  39. Ici (en Autriche) quand on dit qu’on se fait des câlins « francais » (en version originale: « französischer Sex »), ca veut dire qu’on prodigue quelques mignoteries buccales.
    J’ai donc pendant un instant imaginé MI en trian de faire une gâterie très particulière à Mosnieur B. J’étais choquée, mais je me suis bien marrée aussi.
    Bises, Lea

  40. barb dit :

    « Ah, Daisy B.! Vous avez mis le doigt sur quelque chose, c’est sûr!  » Dans ce cas là le chameau est dans le champs… ;-)

  41. Syven dit :

    Fille nue, alcool, drogue (sudafed), et bush en french kiss par là dessus ! Est-ce bien raisonnable ?

  42. Ping : :: Dans une chèvrerie près de chez-vous :: « L’anti-blog d’une Chèvre de course

  43. Je trouve que dire « Georges Bush » est pire que de dire « Ostie » mais bon… ce n’est que mon opinion.. et je la partage!

    *en passant, je vous link ce post car la chose me rappelle un incident similaire…
    ;-)

    bonne journée,

  44. Isabulle dit :

    Bon. Je reviens de ma librairie universitaire de la belle région des Cantons-de-l’Est. On venait de m’appeler pour me dire que mes copies étaient arrivée alors vous comprendrez sans peine, Mère indigne, que je me suis littéralement g-a-r-o-c-h-é-e vers ladite librairie, en groopie indigne qui se respecte.
    En jetant un coup d’oeil aux nouveautés, horreur! Vous n’y étiez pas!!!!

    Moi (haut et fort – au moins 8 personnes dans la place) : Y’é OÙ mon display des Chroniques d’une mère indigne et autres blogueurs?????
    Libraire : Je suis confuse madame, nous n’en n’avons pas encore reçu…c’est que diffuseur indigne ne fait pas sa job!
    Moi (prenant un air pompé-pompeux) : Ha ben, ha ben, ha ben, y va en entendre parler celui-là. C’est pas vrai que les régions éloignées vont être encore négligées et incomprises…déjà qu’on passe pour des beaux zouaves avec les accommodements raisonnables!
    Libraire : Je vous promet que je l’appelle dès cet après-midi pour faire une commande. Il va nous accommoder…
    Moi : Je vous charge donc de cette mission agente 007. Et vous me promettez de me faire une belle diffusion à l’interne de ces magnifiques bouquins (quels beaux formats en passant, sont craquants!)
    Libraire : Je n’y manquerai pas, car n’oubliez pas que j’ai aussi commandé une copie pour moi!

    MESSAGE À ÉDITEUR INDIGNE : Si j’étais vous, je ferais le suivi illico auprès de DIFFUSEUR INDIGNE! Parlez-lui de l’argent qu’il perd présentement en ne diffusant pas ces ouvrages « en bon père de famille indigne »…ça devrait être un argument assez « vendeur » ;-)

  45. Mère Indigne dit :

    Éditeur indigne? Message reçu? On est en train de perdre des millions, là, en plus de décevoir une lectrice! Ah, je rage! ;)

  46. Isabulle dit :

    C’est pour vous là…moi, je fais juste ma job de lectrice indigne! ;-)

  47. Mère Indigne dit :

    Et je vous en remercie! Sérieusement.

  48. ouais, bon, on parle de psychanalyse pour une rêve de french avec Bush, mais on oublie que le Beauf’ adoré a mis les crevettes AVANT les tomates… C’est ÇA qu’on devrait psychanalyser!!!
    :P

  49. Malaury dit :

    Et bien contraîrement à Isabulle j’ai eu la chance de pouvoir me procurer un exemplaire ce midi, je salivais à l’idée de me tapper un 45 minutes d’autobus en votre compagnie, MI.

    Mais j’ai eu un autre compagnon de voyage, mon chum. A force de me faire lire au-dessus de l’épaule en ricanant je lui ai laissé vos chroniques, question de finir le trajet en paix, mais je m’y replonge sitôt que j’ai quelques secondes!

  50. cuauht dit :

    aherm, je savais que l’hypersexualisation faisait des ravages chez les jeunes, mais là s’en est ridicule!!! Mon Dieu, veux-je vraiment devenir père un jour ou ne serait-ce pas le moment de se désister….?

  51. Tout d’abord merci Mére Indigne pour ce blog et ces moments de rire. J’ose aujourd’hui prendre la plume parce que :

    1 Je comprends ce que vous avez dû ressentir en voyant fille aînée tester une possible évolution de carrière. Je ne sais pas si chez vous, comme chez moi en France, il y a la célébre demie feuille de rentrée scolaire sur laquelle on met tout à un tas d’informations dont ce que je veux faire plus tard à l’attention de nos professeurs… Fille aînée serait pionnière en tant que danseuse nue au milieu des institutrices et des pompiers traditionnels. J’ai moi même vécu un grand moment de solitude le jour où ma fille est sortie des toilettes le pantalon sur les chevilles, pour dire au fils d’amis venus nous voir « t’as vu? » en lui exhibant une partie charnue de son anatomie. Pour ajouter à ma honte et à mon consternement, l’ami bien attentionné a vite ajouté « Si elle le fait c’est qu’elle l’a vu le faire » arghh….

    2. Je suis suprise de voir le nombre d’expressions fleuries autour de la frenchitude de certains actes, pas étonnant qu’ensuite nous ayons des réputations de pas farouches nous autres françaises (surtout avec des bébés de 3 ans qui montrent déjà leurs fesses merci de ne pas en rajouter). Visiblement notre culture semble être restée au stade oral….

  52. Mère Indigne dit :

    cuauht: c’était plus une expression purement artistique pour Fille Aînée, qui n’a aucune idée du fait que ce sont des danseuses pour hommes, genre, sexuelles… Mais bon, je suis p.ê. naïve! :D

  53. mamanserpinette dit :

    de la soupe? au lieu des crevettes? 80|—

    à moins que… c’est quoi la recette de la soupe??? :D

  54. Mère Indigne dit :

    mamanserpinette: de la soupe, c’est parce que je peux me défouler en torturant des légumes… ;)

  55. mamanserpinette dit :

    yess! rien de tel que de bonnes carottes coup.. non découp.. non. Déchiquetées en dées pour faire oublier les images qu’on ne veut plus voir :D

    J’hésiterais… Bush ou fille Indigne sur le lit à sa pratique? ish… :)

    Tiens! Soupe, Gewurtz ET sudafed ;)

  56. Étudiante Indigne dit :

    Bush… horrible idée! Yeurk! Pour la psychanalyse… j’ai eu deux professeures qui je crois serait très compétente en la matière. (J’étudie en psycho ;)
    J’ai finalement trouvée le livre! Après avoir fait trois librairies (non mais à quoi ils ont pensé de commander aussi peu d’exemplaire… j’ai failli m’étouffer quand la demoiselle chez Archambeault m’a dit que les deux exemplaires qu’ils avaient c’étaient déjà envolé, non mais à quoi elle a pensé!), Quand j’ai finalement eu le dit exemplaire, je me promenait centre-ville de Trois-Rivières, tout sourire et le feuilletant. Arrivée au bureau avec une heure de retard (travailleur autonome = pas très grave, j’suis un bon boss). J’ai apporté le livre à la pause, en clamant haut et fort que c’était LE livre de l’année. Évidemment, j’ai pas pu m’emêcher de lire d’un couvert à l’autre hier soir. Maintenant, il ne me reste plus qu’à aller au Morgane (un café à T-R) et en m’esclaffant (ce qui ne sera pas très difficile). Donc, GÉNIAL le livre ;)
    Dernière chose… dites vous venez au Salon du livre de T-R Mère Indigne? Je n’ai pas malheureusement pas vu votre nom :(

    P.S. En passant, j’ai vu mon nom dans les remerciements! Haha, j’étais bien impressionnée :P

  57. De mère indigne à Mère Indigne, je viens de découvrir ton blog, belle prestation!
    Bon, en bonne mère indigne, j’ai pas tout lu encore, suis coincée entre couche, goûter et sieste, mais promis, pas taper, je reviendrai!

    Bises et à bientôt

    PS: c’est quoi, ce livre???

  58. ratata dit :

    J’avais termine la lecture de votre livre et avais bien hate de savoir comment s’etait passe le lancement. J’ai commence la lecture de votre billet suivant et j’ai clique sur  » cacawet », je ne suis pas allee plus loin. Je cherchais une photo et comme sur la premiere que j’ai vue il y avait Pierre-Leon, Sof, Caroline, … Je ne pouvais en croire mes yeux, comment mon instinct avait-il pu me trahir a ce point, la soupe etait deja faite, il ne restait plus de legumes a torturer; vous dire comment je me suis sentie…
    Et puis.. Si MI se presente pour un lancement de livre, en costume de Cheerleader… comment sera habillee Fille Ainee dans 20-25 ans pour le lancement de son bouquin a elle…? Ooohhhnn…

    Et pendant ce temps, chez les Indigne…

  59. Mère Indigne dit :

    ratata: je crois que la photo chez cacawet peut effectivement trahir les lecteurs… J’avoue que moi-même… ;)

    Michelle: merci d’être passée! Le livre est une collection de chroniques publies sur le blogue avec quelques inédits.

    Étudiante indigne: Merci!!! J’ai demandé à l’éditeur pour le salon, je vous tiendrai au courant.

  60. Lucky dit :

    Vous êtes vraiment trop drôle !! Je cours acheter votre livre aussitôt qu’il sera en librairie. Ça faisait longtemps que je n’avais pas autant ri !!

    Question : Aviez vous déjà pensé écrire un livre avant de vous le faire offrir ?

  61. Lucky dit :

    Encore mieux je viens de voir qu’il est finalement disponible ! J’envoie mari serviable le chercher tout de suite !

  62. Liz dit :

    Je dirai la même chose, éditeur indigne n’a pas pensé au région éloingé Snif Snif, chu arrivé a ma librairie en demandais votre livre… et non pas recu.. peut-être la semaine prochaine.. !

    J’adore l’anecdote!… mais j’avoue.. étant jeune.. j’ai faite la meme chose que fille ainée ( pourquoi je ne sais pas!)

  63. Aubergine dit :

    Dite Mère indigne… Dans votre rêve, c’est seulement les lèvres qui ont été en contact avec monsieur Bush? Vos mains elles étaient ou?

    ôôÔ

Les commentaires sont fermés.