Share

Exclusif!

Une vraie photo authentique de Père indigne et Jean-Louis au lancement!

Qui plus est, juste pour vous mesdames, j’ai passé ce cliché aux rayons XXX afin de pouvoir découvrir ce que nos protagonistes se disaient dans le creux de l’oreille.

Cliquez, et vous aussi, vous saurez tout…
jlpilancement.jpg

(Photo originale: crocomickey)

***

Mise à jour: De superbes photos du lancement, avec Père indigne totalement dévoilé, et pour vrai, cette fois-ci…

Share
Ce contenu a été publié dans l'anarchie la plus totale. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

42 réponses à Exclusif!

  1. bibitte dit :

    Y’a rien a ajouté…y’en a qui ont l’art du cliché!!

  2. bibitte dit :

    Grrrrr…ajouter

  3. Fannies dit :

    Wouahah ils sont beaux comme des … heu… dignes Dieux du blog indigne :-) Et leurs bobettes … hum…

  4. Marie dit :

    Woa ! C’est mon manteau, en rouge, qu’on voit !! Dire que j’étais, sans le savoir, aussi près de Jean-Louis XXX et de Père Indigne !

    Mais bon, Jean-Louis, c’est aussi le nom de mon père, alors… Des bobettes de Jean-Louis, j’en ai vu plus que j’en aurais voulu, et je peux pas dire que j’étais impressionnée. hihihi

  5. J’adore…ils sont magnifiques ces Belges!!! Très photogéniques!!!
    MN

  6. Dodinette dit :

    je n’ai pas eu le plaisir de rencontrer Jean-Louis, mais je m’inscris en faux par rapport à ce qu’insinue cette photo : non, Père Indigne ne vient pas avec un marteau gris greffé sur le haut du crâne.

  7. crocomickey dit :

    Je pensais pas réussir une telle capture avec ma photo. Faut dire que le centre d’intérêt était ailleurs…

  8. Scarpa dit :

    Ce matin ma vie a changé. Je vous ai entendu en entrevue à la radio et j’ai cru entendre une voie venant du ciel! Moi qui pensait être la seule de mon espèce, j’ai découvert aujourd’hui ce blog sur lequel on parle enfin des vrais affaires. Je suis impatiente de me procurer ce livre qui me fera moins sentir, j’en suis certaine, comme une extra-terrestre.

    Scarpa, maman de Ti-papoute#1 3 ans et Ti-papoute#2 1 an 1/2

  9. mgaspésie dit :

    MI quelle agace vous faites… j’imagine qui fallait être là pour vraiment les apercevoir!!!

    Félicitation… Une copie de vendu pour moi dès que je mets la main dessus!!!

  10. pkdille dit :

    Excellent !!!

  11. Tofsi dit :

    Mais quel cadrage!! GRrrr… Arfff..

  12. Je viens de découvrir sur un autre blog que père indigne est belge … maintenant je comprends tout !
    Un Belge en France

  13. MissMu dit :

    sex bombs ! sex bombs ! They are sex bombs ! La Belgique n’est qu’à deux heures de Paris… Si il n’y avait pas mon homme, je saurai où aller « pécher » ! ;-p

  14. Lunamer dit :

    Merci de partager cette photo mystère…;-))

    Contente d’avoir pu mettre un visage sur la génitrice de tant de bons textes.

  15. fabilou dit :

    L’art de l’accroche ! Excellent !

  16. johanne dit :

    bonne suite chère mère indigne…ce fut un plaisir de te voir si entourée…tu étais vraiment en beauté…

  17. Annie dit :

    J’ai entendu l’entrevue avec Martineau hier matin. Avant ça je n’avais jamais entendue parler de votre blog. Je cours chercher le livre. Vous parliez du changement de vie quand on deviens mère. Petite annecdote. Moi j’ai eu des jumelles et elles ont maintenant 9 et demi. Oui le « et demi » à ne surtout pas oublier!!!!.
    Enceinte, j’étais une reine adulée. je n’avais qu’die « euh! » et j’avais quelqu’un qui me demandais si j’avais besoin de quelque chose. Et là, sont arrivé deux petites princesses adorables qu’on a fait baptiser pour faire plaisir à belle mère parfaite. Et père parfait ainsi que tous les autres on oublié mère indigne, (oui, oui, je l’avoue je suis mère indigne aussi) sur le balcon de l’église.
    J’ai changé depuis, père parfait pour beau-père indigne. Je suis convaincue que j’aurai beaucoup de plaisir à lire votre livre, votre blogblog. (C’est déjà commencé) et à vous écrire à l’occasion.

    J’avais essayer d’être mère parfaite, j’ai allaité mes jumelles pendants deux ans, je faisais toutes leurs petites purées et j’ai même pris un service de couches de coton pour voir à leur environnement futur. Et après un ans de ce régime j’ai eu une révélation qui m’est arrivé tout droit d’une couche Huggies.

    Bonne journée et merci

    Annie

  18. Mère Indigne dit :

    Scarpa et Annie: bienvenue! Merci du gentil petit mot! En passant, voici le lien pour ceux qui voudraient écouter une partie de l’entrevue.
    crocomickey: j’avais posté rapidement hier soir, mais je voulais mettre la référence à la première heure ce matin. Merci encore pour les magnifiques photos!

  19. Soeur Anne dit :

    Moi, j’habite a 30 km de la Belgique…
    Chez nous, les Jean Louis se ramassent à la pelle, mais AVANT exportation, donc pas encore initiés aux bobettes de la mort ..

  20. Isabulle dit :

    Ça s’est passé sur l’heure du dîner dans une librairie universitaire de la belle région des Cantons-de-l’Est. J’ai attendu qu’il y ait au moins 10 clients près du comptoir pour faire mon numéro :
    Moi (prenant un air catastrophé) : « Dites-moi pas que vous les avez déjà tous vendus? »
    Libraire : « Lequel, dites-moi? »
    Moi (haut et fort) : « Le livre dont tout le monde parle, « Chroniques d’une mère indigne » de Caroline Allard! »
    Libraire (interrogeant son système) : « Bien, non, nous ne l’avons pas mais je peux en faire venir de l’autre succursale »
    Moi (prenant un air contrarié) : « C’est pas vrai? Attendre encore deux jours avant de l’avoir? Faites-moi venir ça en plusieurs exemplaires et promettez-moi de faire un beau « display » à l’entrée dans les nouveautés parce que vous allez en vendre comme des petits pains chauds! »

    (Tout le monde écoute a-t-t-e-n-t-i-v-e-m-e-n-t la conversation)

    Libraire : « De quoi ça parle au juste?, ça m’a l’air intéressant? »
    Moi : « Cette femme est géniale. En pleine poursuite d’études de doctorat en philosophie, elle raconte sur son blog (plogue : http://www.mereindigne.com) les tribulations d’un savoureux quotidien d’une mère et d’un père indigne avec leurs deux enfants en bas âge. C’est LE blogue de l’heure, c’est rafraîchissant, c’est drôle, c’est intelligent! Tellement bon qu’on a décidé de l’éditer, et pas n’importe où, chez Septentrion, une excellente maison d’édition (je veux une cote éditeur indigne pour ça!). »
    Libraire : « Hé bien, c’est bon à savoir, je commande ça tout de suite, et un pour moi aussi! »
    Moi : « Et n’oubliez pas, tant qu’à y être, de commander dans la même collection « Lucie le chien » et « Un taxi la nuit », deux autres livres très attendus de blogueurs qui font un véritable hit présentement sur le Web. »

    Lorsque je suis sortie, j’ai entendu la cliente qui était juste derrière moi : « C’était quoi déjà, le livre dont elle parlait? »

    Il y a de ces petits moments de jouissance, comme ça, dans la vie, qui mettent du piquant dans un quotidien…

  21. Mère Indigne dit :

    Isabulle, watatow!! Je suis toute émue, là… Des lecteurs pareils, y’a pas beaucoup d’écrivains qui peuvent se targuer d’en avoir! Merci! :)

  22. Isabulle dit :

    Chère MI,

    Je sais de quoi je parle : j’ai déjà publié un livre avec ma soeur et on en a vendu 15 000 copies! Quand je crois à quelque chose, je suis une vraie vendeuse! Le plus beau cadeau que je vous souhaite, c’est de vivre de beaux moments magiques du genre comme celui-là : je m’en allais au travail, un matin, en métro et j’étais assise face à une femme qui lisait mon livre! Je lui ai simplement demandé, avant de sortir : « Excusez-moi, est-ce que c’est bon ce que vous lisez? » Et elle de me répondre : « C’est le meilleur guide pratique dans le genre que j’ai lu à vie. Et j’en ai lu, croyez-moi! » J’ai vogué sur cette bulle pendant plusieurs mois, voire des années! :-)

  23. crocomickey dit :

    Isabulle, je suis abasourdi par votre petit geste ô combien généreux. Comment on appelle ça déjà ? Ah oui, de l’altruisme pur. Chapeau !

  24. J’aurais aimé voir leur binette!!!

    L’artiste

  25. fabilou dit :

    Isabulle : EMOUVANTE !!

  26. Madame Plume dit :

    Je vous accuse Mère Indigne de propagation exponentielle de l’envie de vous lire, je suis une de vos pauvres victimes qui se voit maintenant atteinte du syndrome MI-Blog, j’ai les doigts tout tachés d’encre, et je n’ai pu résister comme appelée par votre voix, à vous faire honneur Ô vous Grande Initiatrice Indigne, lors de l’écriture de mes premières pages.
    Je m’incline bien bas, devant une grande folle de la plume.
    Atchoum!
    (Cri de ralliement des porte-plumes)

  27. DaisyB dit :

    Aaaaah, chère mère indigne… J’ai échapée quelques minutes à mon quotidien hier après-midi pendant que poupon (15 mois) et son papa, faisaient une petite promenade père/fils. Je n’avait qu’une idée en tête (à part 1 ou 2 autres courses) c’était de me procurer ma copie DU livre. Je me suis dis que dans le « West-Island » dans un Chapters majoritairement anglais j’aurais peut-être un peu de difficulté. Et bien en vérifiant dans son ordinateur, la jeune demoiselle a réalisée qu’elle en avait plein de copies reçues la veille. Je l’ai poliment suppliée, (bon, je n’aurais peut-être pas dû monter sur une étagère et crier, « JE L’AURAI MA COPIE COUTE QUE COUTE!) elle est allé m’en cherchée une et elle a placé les autres dans l’étagère. En marchant vers la caisse, j’avais le sentiment d’avoir investi dans le succès d’une collègue bloggeuse qui, je dois l’avouer, a beaucoup de talent. :)

    Maintenant il ne me reste qu’à trouver la moindre excuse pour me prélacée avec votre bouquin…

  28. Comme Annie, j’ai entendu l’entrevue avec Richard Martineau. Je suis très contente pour la mère indigne.

    Tout ce qui t’arrive est merveilleux. Et au-delà du fait qu’une blogueuse publie un vrai bouquin, tu es la preuve que l’imperfection d’une mère n’est pas une mince affaire. Et la franchise peut mener loin, jusqu’à la gloire!

    Et nous, on n’a plus besoin d’être des parfaites!

    J’ai hâte de lire ton recueil et bravo encore.

    Francine, la magasineuse

  29. Je suis content qu’une telle aventure puisse arriver à vous deux (faut pas oublier non plus Père Indigne hein). Je suis arrivé vers les 19h00 puisque je bossais encore (je travaille toujours le samedi) mais ça en valait vraiment la peine.

    Je me devais de me procurer ton bouquin et surtout le faire signer de ta main. D’ailleurs, comment tu as fais pour me reconnaitre ?

    Les photos du lancement sont très bien. J’ai même reconnu ma voiture (photo no. 18)… Les fans de Pierre-Léon vont être déçus puisque mon collègue bosse pour Diamond si j’ai bonne souvenance et moi, je bosse pour Union Taxi, de Longueuil.

    Merci pour ta disponibilité et je compte dévorer ton ouvrage à bord du 558.

  30. Guinness dit :

    Waouh, j’ai reconnu Scrogn sur une des superbes photos du lancement !
    Sur la photo 6, au fond à droite du crane du gars de dos qui a un tee-shirt (polo ?) noir, on voit un bout son front plus quelques cheveux…
    … quelle émotion, elle aussi est un peu un star !

    Aie, pas taper !!

  31. Dodinette dit :

    dammit, c’est *évidemment* ça que j’aurais du faire : faire signer mon exemplaire à père indigne aussi…

    gargl, j’en avale ma tisane de travers.

  32. Mèreàvie dit :

    bon, alors là, j’ai terminé votre livre. A quand le prochain…

  33. Mathieu Bourgeau dit :

    Géniale les photos ! :)

  34. Geekgirl dit :

    C’est spécial, d’enfin voir ces visages que je m’étais déjà imaginé dans ma tête… veut veut pas, à force de lire quelqu’un, on se fait un genre de petit portrait robot dans notre tête lol
    J’aurais bien aimé y être… pouvoir vous dire en personne à quel point vos blogues respectifs donnent une touche de couleur à mes journées…
    xx!

  35. Bozette dit :

    Pour Québec c’est bien le 14 avril n’est-ce pas ? Est-ce qu’on aura nous aussi droit à Père Indigne et à Jean-Louis xxx ? Peut-être juste les bobettes ? Hum… mouais.

  36. Mariée obligée dit :

    Le grand plaisir avec le livre, c’est de pouvoir lire tes chroniques évachée sur un lit ou un sofa (ça me change de ma petite chaise droite au bureau).
    Quel délice!
    Autant le dire tout de suite, je vais envoyé le même message à Pierre Léon et éventuellement à Sophie.
    Mais c’est toujours un bonheur quotidien de te lire à l’écran.
    Bravo encore!

  37. Bon moi il faut que je l’avoue! C’est Mère Indigne qui m’a redonné l’envie d’écrire à nouveau lorsque j’ai découvert son Blog en janvier. Alors je m’y suis remise!
    Et de voir, qu’il est possible d’aller plus loin… d’avoir son propre livre ça me fait rêver!
    Elle m’a redonné le goût de faire ce que j’aime, de trouver du temps pour le faire.
    Dans son cas, publier est probablement l’achèvement ou le début d’une nouvelle vie.

    J’ai une question- MI: Est-ce que ce dénouement est tout à fait inattendu? Est-ce un rêve que vous caressiez depuis toujours? Allez-vous poursuivre l’écriture de livres? …finalement plusieurs questions!
    (Bon, bon me voìlà devenue journaliste)

    Je cours me procurer votre livre dès que la couvée me le permet!

  38. Mère Indigne dit :

    Moi et ma couvée: un rêve, oui, mais je ne pensais pas y arriver par le blogue! Quant à la suite: je continue à faire ce qui me plaît, c’est probablement ce qui est le mieux dans tout ça! :)

  39. mamandegrandesados dit :

    Voilà, c’est fait! Voici la critique que mon bibliothécaire préféré a pondue après avoir feuilleté votre livre (et me l’avoir rendu en rigolant):

    « À mi-chemin entre la chronique et le journal intime, le « blogue » d’une mère de famille (deux enfants sans compter le père!) et diplômée de philosophie: un regard pittoresque sur la vie contemporaine, les efforts pour concilier famille et travail, la difficulté à conjuguer un féminisme de principe et les exigences du quotidien. De l’humour et de la patte. »

    Alors sur les sites de nos clients (et on a beaucoup) qui auront acheté notre notice, cette annotation sera visible à chaque fois qu’on tapera soit Mère indigne, soit Caroline Allard, soit encore comme vedette-matière votre nom ou blogues ou mères. C’est-y pas beau ça? En avant la gloire! (Et ça vaut pour Pierre-Léon et Sophie aussi, critiques aussi dithyrambiques).

  40. Mère Indigne dit :

    Youppi, mamande grandesados! Merci énormément!

  41. Grimalmy dit :

    Bravo MI pour ce lancement fort réussi ! Je n’ai finalement pas pu partir de ma lointaine banlieue pour me rendre à Montréal mais je cours chercher ton livre en librairie dès demain, jour de paie :o ) !

    Je souhaite à Chroniques d’une Mère Indigne de nombreuse réimpression et à son auteure d’agrandir sa famille littéraire en publiant tout plein d’autres rejetons !

    Bravo encore…et merci !

Les commentaires sont fermés.