Share

Publicité

C’est ben maudit. Quand je décide de me cultiver l’esprit en lisant des blogueurs férus d’information comme Michel Dumais, qui fait lire mes yeux et penser mon cerveau, toutes mes belles certitudes s’écroulent.

Tenez-vous bien: il paraît qu’y en a qui mettent de la publicité dans leurs billets de blogue, mes amis. Comme si c’était eux qui, se sentant d’humeur généreuse le matin, vous recommandaient les trucs-patentes-produits en spécial, mais en réalité, c’est de la pube! J’en suis restée comme deux ronds de flans.

Au moins, ils ont la décence de mettre « Publicité » comme titre du billet, comme ça, quand on regarde nos machins RSS, on le sait avant d’arriver chez eux qu’on va se faire raccoler par les sirènes du moitié-prix. C’est quasiment trop de décence.

D’un autre côté, moi, ça m’a fait réfléchir. Bon sang!, que mon cerveau a pensé quand mes yeux ont lu le billet de Monsieur Dumais. Mère indigne, petite coquine, pourquoi ne profiterais-tu pas de cette manne divine?

Alors voilà. Une personne désirant conserver son anonymat a loué mon site et m’a fait parvenir la publicité suivante en échange de muchos dolares, annonce que je vous soumets en toute cupidité:

chocoavendre.JPG

(Le problème c’est que maintenant, quand le titre du billet va être « Publicité », vous ne saurez pas si c’est vraiment de la vraie publicité honnête qui annonce ses couleurs ou bien du marivaudage badin qui vous fait perdre votre temps. Je suis sincèrement désolée et je vous promets de rendre tout son fric à la personne anonyme qui vient d’annoncer sur mon site.)

Share
Ce contenu a été publié dans l'anarchie la plus totale. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

38 réponses à Publicité

  1. bibitte dit :

    Ahhh! Horreur! L’étape chocolat à vendre de la vie scolaire et artistique des enfants! J’en connais même qui font du racollage au bureau… »Voudrais-tu acheter x, y, z pour mes enfants…Tsé, quand ça va être ton tour j’vais en acheter ». J’ai clos ce problème en achetant systématiquement la boîte complète moi-même (ou j’la fait acheter au grand-père).

  2. Mère Indigne dit :

    Oui, acheter la boîte complète, mais c’est 90$ cette année!!! Je pense qu’y va y avoir des invendus…

  3. mimi dit :

    c’est là ou travailler pour une grosse compagnie est un avantage. Vers 2:30, lorsque la fringale attaque, tu sors ton carton inscrit 3$ et les palette de chocolat disparaisse comme pas enchantement! Sans aucune publicité! D’ailleurs merci mère indigne pour ton blog fort intéressant SANS publicité!!!

  4. Dafrey dit :

    Dans mon coin on vend du pain présentement, et c’est de la prévente alors tu commande ce que tu veux et tu n’as pas à écoeurer tout le voisinage et la famille. J’en commande pour moi et c’est fini. Un idée a soumettre au CE de votre école pour l’an prochain.

  5. Mère Indigne dit :

    Mimi: chanceuse…

    Dafrey: on pouvait vendre autre chose, mais Fille Aînée voulait absolument le choco… on se demande pourquoi… Mais l’an prochain, on va faire preuve d’autorité. Je crois. ;)

  6. Geekgirl dit :

    Ben moi j’trouve pas ça si pire que ça. Anyway de la pub yen a partout maintenant. Tant que la personne qui héberge le blog fait un certain « tri » et qu’on ne finit pas par y retrouver les éternels « sex and casinos », ça peut presqu’être intéressant à l’occasion.

    Et puis c’est moins pire que les google ads. J’avais essayé sur mon blog durant un moment. C’est nul!

    C’est peut-être moi qui suis bizarre mais j’aime les bonnes pubs :) Il y en a de vraiment très très bonnes qui valent le coup d’oeil!

    M’enfin :P j’suis peut-être pas normale aussi

  7. Jeanne dit :

    Vous excuserez mon manque d’expérience mais je ne suis indigne que depuis quelques mois. Est-ce que les enfants sont obligés de vendre du chocolat pour financer leur activités para-scolaire ? Il me semble qu’on paie des impôts, puis qu’on paie des taxes à chaque fois qu’on éternue. Il est où le problème de financement ? Doit-on en plus se faire détester de notre entourage avec du chocolat à vendre ? Au moin si c’était du chocolat belge….

  8. Ou hollandais… ou ÉQUITABLE!

  9. Lucie dit :

    @Martin Dufresne: j’ai une cousine au secondaire qui vend divers cossins avec un catalogue: prévente à l’automne, elle reçoit ça en décembre et livre la marchandise au party de Noël. Et… le catalogue inclut du café équitable! Une chance, sinon je ne sais pas ce que j’achèterais parmi les tasses remplies de cossins et autres bougies parfumées (des articles de première nécessité bien sûr!) et certains fabricants de choco équitable offrent des campagnes de financement pour écoles aussi… Ça existe!

    Mère indigne, quand j’étais enfant mes parents ne m’aidaient pas. Je ramenais le chocolat invendu à l’école. Point. Et maintenant, quand en entrevue on me demande de dire mon principal défaut, au moins je n’ai pas à dire « que je suis trop perfectionniste » ou à inventer des niaiseries, je peux être honnête et dire: je déteste vendre! ;)

  10. Natcho dit :

    Mmmm… du chocolat équitable, vous y croyez, vous?
    À l’école de mes enfants, on vend du café (en grains, moulu, déca, etc.) et depuis peu on a ajouté le chocolat en poudre. Mais pas de café équitable. Le fournisseur a mis la puce à l’oreille de notre responsable en lui offrant d’étiquetter les sacs de café « ÉQUITABLE » même si ce n’est pas le cas…
    Depuis que je l’ai su, je préfère acheter du café équitable auprès de commerces reconnus.
    Je compatis avec tous les parents vendeurs malgré eux. Patience, il paraît qu’au cégep on aura enfin la paix!

  11. Manue dit :

    Mon cousin vendait des produits Equita (riz, chocolat, thés, certifiés Transfair) l’an dernier… cette année, ma cousine a des bougies (qui puent) à vendre… Pas envie d’acheter des bougies exagérément chères pour que 2 $ retournent à sa classe, je lui ai dit que je lui donnerais des sous directement pour son voyage scolaire.

    Leur petit frère vendait des « minutes » d’un marcheton (ou autre bidule du genre ou finalement, tu paies pour de l’air), mais lui c’était pour payer les infrastructures de son école (aménagement de la cour), et ça, c’est pas légal. Je lui ai dit à mon petit cousin (assez grande gueule et pas barré du tout, même à 9 ans!), je ne te donne pas de sous, ce n’est pas légal ton truc! Je lui ai dit d’aller dire à sa directrice que j’allais porter plainte (parce que les taxes scolaires, ça sert pas à ça??? Les activités extras je comprends…)

    (j’ai refilé quand même quelques dollars à mon cousin chéri, parce que lui, il voulair marcher!!!)

  12. Nathalie dit :

    Oui nous aussi c’est 90$ la boîte… mais Mère Indigne les autres produits ne sont pas génials non plus. Vendre du savon en pompe ou encore de la pâte à biscuits ou à muffin, pas trop gagnant je vais te dire. 5$ pour une pompe de savon qui pue en plus… Enfin, je me fais à l’idée d’après mes calculs j’aurai des enfants au primaire pour encore 11 ans…

  13. Gernobyl dit :

    AAAARGH, le damné savon-liquide-en-pompe-qui-sent-la-Fraisinette!
    Je vois la saison de la vente revenir à grands pas, et chaque fois que je visite la salle de toilette d’un membre de ma famille je vois la bouteille de savon qu’on leur a vendu en novembre dernier qui trône encore à côté du lavabo, à moitié pleine! J’en peux plus de me laver les mains…
    À 5$ la pompe, pensez-vous qu’on va réussir à leur faire le coup deux années de suite?

  14. Anne-Lune dit :

    Ouf! Les campagnes de financement n’ont pas encore pris d’assaut l’école des enfants de mon chum!

    Moi aussi je suis d’avis que l’enfant fait son effort pour vendre. Ce qu’il ne vend pas, il le rapporte à l’école.

    Je sais qu’il y a des campagnes qui offrent des récompenses aux meilleurs vendeurs. C’est une bonne méthode pour encourager les jeunes à se forcer un peu!

  15. Regor dit :

    Ben du chocolat équitable ,ils en vendent aussi , j’en ai acheté l’autre jour….mais je sais pas ce que ca goute. Il s’appelait Ralf…et il l’a tout bouffé .. dix seconde d’inattention de ma part. J’ai déjà entendu que le chocolat c’est toxique pour les chiens… ben le miens y étais pas au courant !!!
    Il m’a fait le coup 3 fois… pas encore mangé de chocolat équitable…
    Mère Indigne, bientôt tu vas avoir à vendre des billets de loterie à $150 , du café, des pommes, du pain, …à la longue on arrête de faire l’épicerie et on attend les ventes!!! Je m’excuse , c’est pas toi qui vend , c’est ta progéniture !!!

  16. Chez nous nous ne sommes pas atteint par cette habitude. Donc pas de vente de gateaux-chocolats-ou autres seulement les calendriers !!!
    Courage et gare à la crise de foie !!!!!

  17. Beah dit :

    Je me suis faite un peu la même réflexion sur la pub ce matin, en regardant un de mes blogues favoris qui proposait une réduction sur un abonnement, en y consacrant cette fois un article entier (déjà que de la pub s’était introduite dans les colonnes latérales du blogue il y a quelque temps). Le pire quand même, c’est que cette auteure s’était plaint il y a peu de recevoir du spam par le biais de son blogue, un peu contradictoire quand même…

  18. jacqueline (belgique) dit :

    Merci Jeanne pour ta remarque sur le chocolat belge ! Le meilleur au monde, j’en suis persuadée (c’est bien le seul domaine où je sois pleinement chauvine !!!). Mais je te signale que quand mes enfants devaient en vendre pour l’école, c’était l’horreur quand m^me !

    On devrait créer un blog rien que pour parler de nos expériences de « financement alternatif de l’enseignement gratuit ». Rien que dans ma petite ville belge et avec mes 2 enfants, j’ai connu en vrac : les kermesses « boudin/compote » (avec comme dessert les gâteaux préparés amoureusement par nous, les mamans, et rachetés ensuite -à prix d’or-par petits morceaux); les ventes de chocolat, d’oeufs de Pâques, de massepain artisanal; les « marches parrainées  » et les « nages parrainées » (le pire, à mon avis, parce que si ton gamin s’est engagé à faire 10km, t’es bonne pour aller les faire avec lui …et le reste de la meute de parents/enfants avec, en prime, la culpabilité quand tu croises les « parents dévoués » assis sur leur petit pliant sous la pluie et qui te mettent « le cachet » à chaque étape en te disant « c’est chouette, hein, ça donen l’occasionde se connaître!); les « tombolas » (tu t’empresses de rendre le vase ou la sacoche en plastique que tu as gagné et oups, tu le re-gagnes l’année suivante !); les « cartes de voeux » dessinées/peintes/collées/cochonnées par nos chères têtes blondes;
    l’invitation (à prix d’or) pour le concert d’une chorale obscure; j’en passe et des meilleures !

    Enfin, quand j’étais en primaires, c’était plus rare mais peut-être pire : je devais sonner à toutes les portes du quartier, tout un dimanche, en secouant mon « tronc » (sorte de tirelire en métal avec une poignée) au profit des tuberculeux !!!) . Et aussi passer de maison en maison pour « l’opération Arc-en-Ciel » récolter « des vivres non périssables » grâce à quoi les « colonies de vacances » ne servaient que des conserves, je suppose !

    Conclusion : plus ça change, plus c’est pareil. Tes taxes, ça ne suffit pas à boucler le budget. Alors on mendie pour tout ce qui te touche de près : les handicapés, les enfants cancéreux, les vieux, l’école de tes enfants. Et tu te laisses faire ! Mais je jure que le jour où ils essaieront de me vendre du chocolat pour les autoroutes, les aéroports ou la rénovation des ministères, je leur claque la porte au nez !

    Jacqueline (Belgique)

  19. Ah oui, le chocolat belge est sans nul doute le meilleur! Mais les français se défendent bien quand même!
    Nous ne connaissons pas le porte-à-porte chocolaté en France. Chez nous, c’est plutôt les tombolas (ce n’est guère mieux)…
    Pour la pub dans les blogs, je l’ignorais totalement…c’est un bon filon pour quand j’aurais dépassé les 10000 visites, dans 22 ans et demi à peu près :S…

  20. kheyliana dit :

    morte de rire …
    C’est du Callebaut au moins …

  21. Chocolyane dit :

    Le contenu du billet suivant risque d’écorcher les yeux et de salir ton blog :

    Parle moi z’en pas du CÂLISSE de chocolat! Y’est même pas bon CIBOUÈRE!

    Nous z’aut’ aussi on en a à vendre… Je sens qu’on va finir par le payer et le CRISSER aux vidanges…

    C’est quoi l’idée ÉPAISSE de faire faire du porte à porte à des gamins de première année, hein?! Les enfants ont des devoirs à faire, et les parents, du ménage, le souper, du lavage… Enfin, tu connais le refrain!

    LOL

    Désolée…

  22. Mère Indigne dit :

    Je vais dire quelque chose qui va mettre mon couple en péril, là, mais le choco suisse est pas mal du tout lui aussi…

    chocolyane: Ah, ça fait du bien de lire la vérité, merci! ;)

    Le pire dans la vente de choco, c’est que dans les quartiers résidentiels, il y en a en tabarouette des enfants qui en vendent. Quand c’est le 4e qui sonne chez vous et que tu en as deux boîtes à écouler toi aussi, c’est difficile d’être avenant…

  23. Tassili dit :

    Eh biren, à la maison, on a assumé notre indignité (et on continue d’ailleurs): on n’achète PAS de choco pas bon-pas belge-pas équitable: c’est contre mes convictions d’envoyer les gamins en porte-à-porte, na! (et aussi de bouffer du choco pas bon-pas belge-pas équitable!)
    La joie d’expliquer ça à un gamin de 7 ans, je vous raconte pas… maintenant, il est habitué, et pour Noël, je vais lui offrir un T-shirt brodé d’une phrase qu’il a inventée: Assumons notre étrangeté.

  24. Mère Indigne dit :

    TAssili: brodé rose, j’espère. Tant qu’à faire…

  25. Joe Morgan dit :

    Cette fin de semaine, j’ai reçu de mon neveu, une boîte remplie de 7 fromages différents en provenance de l’Abbaye St-Benoît (achetée 25 $ pour financer les activités para-scolaires de son école). Pour une fois, malgré le coût initial, j’étais vraiment contente de ma participation ! J’avoue qu’il est difficile de vendre ce genre de produit de porte à porte (tant mieux), mais dans le contexte familial et cercles d’amis, c’est idéal. On finit ça avec un petit rouge ? Ah, j’oubliais, les oranges et pamplemousses de Floride, c’est pas mal aussi. Franchement très bonnes !
    Mais les … chocolats Hershey :-( faut vraiment aimer son voisin !

  26. Nero Gatto dit :

    Chez nous, ma belle-fille qui est en 5e année du secondaire, vend du café équitable peut-être-pas-équitable et de mauvaise qualité, des pamplemousses (une grosse caisse pleine… ), des muffins (bien « taponnés »). Elle lave aussi des voitures (mais ne fait jamais sa chambre) et dimanche dernier, elle vendait des hot-dogs dans la cour de l’école. Tout ça pour payer son voyage humanitaire (pour qui?) de petite fille bourgeoise qui croit dur comme fer que leur projet d’aller repeindre une école quelque part en Amérique latine est d’une grande utilité pour les enfants qui la fréquentent et qui ne portent pas tous des souliers… Bon. Quand elle va débarquer de l’avion (avec tout ce qu’elle m’a vendu… je crois qu’elle a un billet première classe…) et qu’elle se déconnectera de son Ipod, j’espère qu’elle prendra conscience de la chance qu’elle a d’avoir une vie confortable dans un pays où les enfants ont quand même un avenir qui peut être intéressant.

  27. Mamouchka dit :

    J’ai une collègue qui nous a vendu des chaussettes pour sa fille l’année passée. J’ai trouvé ça intéressant, je lui en ai pris 3 paires pour mon homme. Ça faisait changement des amandes au chocolat pis des chaussettes c’est moins glamour mais ça finit toujours par être utile…

  28. Maman monstre dit :

    J’ai détesté vendre pour l’école toute mon enfance, et maintenant, je déteste acheter quand les élèves passent à la porte… Soupir… Bientôt, ce sera mon tour de suivre mes petits monstres de porte en porte ou de tout acheter. Je crois que je vais organiser une fondue au chocolat gigantesque, de préférence avec tous les amis de la classe de mes petits monstres, et ce, juste avant que la classe commence… Hin, hin, hin, hin! Non, mais… ils l’ont fourni, le sucre? Qu’ils en assument les conséquences!

    Plus sérieusement, je crois que Hydro-Québec offre un programme semblable aux écoles, mais pour vendre des ampoules qui demandent moins d’énergie. À proposer aux écoles? Ça me semble être la moins pire des idées jusqu’à maintenant, on consomme tous des ampoules de toute façon…

  29. reine du foyer dit :

    Tu sais, Mère Indigne, rien ne t’oblige à acheter la boîte de choco à 90$
    Personnellement, j’ai réglé le problème des campagnes de financement en faisant parvenir à l’école un beau ti-chèque de 30$ Et on n’en parle plus.

  30. Mère Indigne dit :

    reine du foyer: j’ai lâchement succombé aux pressions de Fille Aînée qui voulait voulait voulait vendre du choco. Never again.

  31. Qu’est-ce qui serait un produit vraiment subversif à substituer aux gogosses sucrées ou parfumées dans ce genre de levées de fonds?
    Des T-shirts « Bel Laden Rocks ».
    Une B.D. maison sur les travers de nos hommes politiques?
    Un poème illustré de photos, rendant hommage aux plus récents enfants victimes de pères assassins?
    Non, restons simples.
    Je vois assez bien trois jolies têtes frisées installées au coin de la rue avec un écriteau, une caisse de bière et des verres de plastique en plein été indien – oui, je l’attends encore!
    (Quand la police arrive, on leur dit que c’est une initiative de l’école…)

  32. cahuette dit :

    huuuuummmmm du chocolat …..miam

    moi j’en veux bien …..

  33. Y'en a marre dit :

    Mère Indigne personne s’est offert de t’en acheter? Je veux dire ici sur ton blog??

  34. Mère Indigne dit :

    Y’en a marre: j’ai eu des offres pour mettre de la pub dans la marge, mais j’ai dignement refusé. Sans blague, je ne suis pas contre la pub, mais je n’ai tout simplement pas le goût d’en mettre ici.

  35. vieux bandit dit :

    Nous aussi on ne fait qu’envoyer un chèque à l’école. Pas question de voir la boîte rester là sur le coin du comptoir. R’marquez, ils ne nous posent pas la question: ils envoient Petit Coco à la maison boîte en main. On la lui fait rapporter. Je pense que le problème, c’est que les enfants pris à rapporter la boîte ne veulent pas se sentir différents. Mais moi j’ai comme qui dirait un léger petit problème à 1)vendre son chocolat pour lui (quand on travaille à la maison, qui c’est vous pensez le collègue qui craque et achète un chocolat? ouin.) et 2)à le laisser vendre quelque chose que les règlements de l’école lui interdisent d’amener à l’école. Et c’est sans parler des six caries qu’il a dans la bouche. Et sans parler du fait qu’avec l’argent du choco, ils font un truc comme « aller à LaRonde » qui, l’an dernier, a été annulé pour cause de pluie. Alors qu’ont-ils fait avec les sous? Ils ont commandé de la pizza pour les enfants. Je vous passe mon commentaire sur l’alimentation qu’ils fournissent aux petits sans demander l’opinion des parents, mais vous en avez déjà mangé, vous, de la pizza qui coûte autant qu’un billet pour LaRonde? J’me disais aussi…

  36. Une maman comme une autre dit :

    Mère Indigne, je l’avoue, j’ai craqué comme toi: quand Cocotte est arrivée avec ses papiers de campagne de financement (en maternelle!!! non mais quoi encore! ‘Est même pas capable de soulever la caisse!), j’ai écrit un gentil chèque dépassant l’objectif par famille… Qqs jours plus tard, j’apprend que M. le Directeur a décidé de fouetter le moral des troupes en offrant un nanane quelconque, alors devine quoi? Cocotte aussi la voulait sa #?%$# de taie d’oreiller phosphorescente!

    Alors cette année, pas d’chèque! Je me tape le chocolat ET les sachets de pâte à biscuit en poudre (j’en boufferais même pas, c’est full d’additifs et de cochonneries!) et au total, l’école va avoir moins de sous de ma part…

    Sans compter que tout comme Vieux Bandit, j’ai un problème avec le fait qu’ils nous fassent vendre des trucs que les enfants ne peuvent même pas apporter dans leurs lunches… Don’t get me started sur les allergies… ARGHHHH!!!!

    En passant, puisque nous devrons tous acheter des cadeaux de Noël avant longtemps, que pensez-vous des campagnes de financement de jouets? Je n’ose suggérer ça à l’école, parce que je serais juge et partie (je travaille pour une compagnie de jouets, je l’avoue, mais j’en vends pas, promis, juré!), mais je trouverais ça logique. Et vous?

  37. Mère Indigne dit :

    Oups. J’ai mangé une demi barre de chocolat tantôt et je vous avoue que j’étais contente d’avoir la boîte sur le comptoir, à portée de la main…

    Maman comme une autre: j’ai aussi des chocos de la GARDERIE!!!

  38. Petiboudange dit :

    Pour la garderie Mère Indigne, propose-leur de faire une vente aux enchères d’une oeuvre réalisée par chaque enfant.
    On a fait ça cette année dans notre milieu familial et même si au final chaque parent est repartit avec la seule oeuvre de son rejeton, la levée de fonds pour les sorties était plus originale et on adoooooore toujours ce que fait notre plusse beau bébé du monde :p

    Pour les chocolats, j’en ai acheté à une voisine, yerk! J’l'ai refilé à la puce que je garde certains soirs. Je sais c’est pas cool mais c’est dégueu! Même en fondue j’en voudrais pas.
    Quelqu’un a-t-il tenté de faire croire que l’un des parents étaient allergiques aux arachides et qu’il était donc hors de question d’avoir chez soi une boîte maudite pour éviter tout décés? Et de proposer de les vendre quand même si l’argent récolté servait à payer une partie des funérailles?
    On est indigne ou on l’est pas hein!

    En France, nos levées de fond pour les voyages scolaires se résumaient à la vente de billet de tombola (plus les sous donnés en début d’année à la coopérative- sorte de conseil de fabrique si j’ai bien compris le principe ici- plus la participation au moment de la sortie plus les ventes de billets/boissons/cochonneries lors de la grande kermesse de fin d’année…) et j’haissais ça. Mets-en je vais en trouver vite fait une d’excuse moi pour que mes enfants n’aient pas à faire cette maudite tournée du voisinage! Horreur et cornebouille!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>