Share

Cour de récré Story

C’était un mercredi soir ordinaire. Aucun loup n’hurlait à la lune. Aucun orage n’était venu éclairer le ciel de ses sinistres et malveillants éclairs.

Je coupais mes légumes pour concocter une bonne soupe réconfortante et vachement simple à préparer, spécial mère-qui-n’en-peut-plus-de-faire-le-souper. Une soirée ordinaire, donc.

Aucun signe précurseur de la malédiction qui allait s’abattre sur moi.

J’en étais aux carottes quand Fille Aînée est rentrée de l’école.

Mère indigne — Il pleut, il pleut bergèreuh…

(Tchac-tchac-tchac-tchac-tchac.)

Fille Aînée, les joues rouges d’émotion — Maman! Tu sais à quoi j’ai joué aujourd’hui dans la cour de récré?

Mère indigne — Non, ma chérie, à quoi donc?

(Tchac-tchac-tchac-tchac-tchac.)

Fille Aînée — À la tag bisou!

Mère indigneÀ la tag bisou?

(TCHAC!)

Fille Aînée — Ben oui, on courait après les garçons et quand on les attrapait, on leur donnait un bisou.

Mère indigne, lançant à la volée les carottes dans la casserole — Qui- que- mais- je croyais qu’à l’école, on n’avait pas le droit de se donner de bisous?

Fille Aînée — Pas sur la bouche.

Mère indigne, très inquiète, empoignant un poireau — Alors où?

Fille Aînée — Ben. Sur la joue.

Mère indigne — Et… tu as donné des bisous à quels garçons?

Fille Aînée, le sourire aux lèvres — Hum… Pas mal à tous les garçons…

Mère indigne — Ah, oui. Ah, bon. Ah, tiens. Ah, ben, tu parles.

TCHA-TCHAC! Tiens le poireau, plus de tête. Plus de corps. Souffre, le poireau, et meurs. Et tacatacatactac, maudit brocoli sale.

Fille Aînée — Ça te dérange?

Mère indigne — Euh, bien, faudrait qu’on en parle avec ton p–

Fille Aînée — Ah, non, j’veux dire: ça te dérange si je te prends un bout de brocoli?

Mère indigne — Ah, oui. Euh, non. Et, euh, tu sais, la tag-bisou, va falloir arrêter, ça pourrait te faire attraper des pous.

Fille Aînée m’a regardée l’air de dire: Y a-t-il une limite à tant de mauvaise foi? Réponse: non.

***

Plus tard:

Père indigne — Cette tag-bisou, qui a eu l’idée?

Fille Aînée — Euh, attends, je réfléchis… C’est moi!

Père indigne, outré – C’est toi? Mais comment ça marchait? Tu donnais un bisou, et ensuite le garçon courait après les filles?

Fille Aînée — Non, non. C’est juste les filles qui couraient après les gars et quand on en avait attrapé un, on repartait après un autre.

Père indigne — Chérie, il te reste des légumes à extermin– je veux dire à couper?

***

Encore plus tard:

Mère indigne — Ta nièce joue à tag-bisou dans la cour de récré.

Soeur indigne — Au moins, c’est pas la tag-bizoune.

Mère indigne — Jésus-Christ. Quel réconfort. Merci.

Share
Ce contenu a été publié dans l'anarchie la plus totale. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

59 réponses à Cour de récré Story

  1. J’ai tellement aimé ton histoire que je l’ai relue deux fois!
    Peut-être aurais-je moins ri si c’eut été ma fille… on verra bien quand je deviendrai mère indigne à mon tour! Et quelle sage cette soeur indigne!

  2. On jouais à ça aussi dans mon temps!

  3. mardimax dit :

    La tag-bizoune c’est la prochaine étape, vous seriez sage de prévoir une recette avec ben ben ben des légumes… Et un hachoir a viande peut-être!

    Ou bien ceci http://fantes.com/images/8860meat_prep.jpg avec une belle piece de viande bien coriace!!!

  4. digne fille de ma mere dit :

    Mère indigne, j’ai une crampe à la luette! J’adore ton blog, et ça me fait tout d’un coup peur d’avoir des enfants…..

  5. Anne dit :

    @digne fille de ma mère: et moi ça me fait presque regretter de ne pas en avoir. Trop drôle Mère indigne, merci.

  6. Gernobyl dit :

    Mais-mais-mais…mais… Fille Aînée et ma Popette ont le même âge!!! Et je n’en suis qu’à ma 5ème année de bac (ouille mon ego), je ne peux donc prétendre à la moitié du tiers d’un quart de la sagesse d’une Mère Indigne!!!

    Ainsi voici donc le schéma parfait d’un parfait ‘catch 22′ :

    A) si MI reste impassible devant les révélations-choc de FA sur ses désirs d’embrasser Ma sur la joue (en SIXIÈME année, qu’elle avait dit!), MI saura ce qui se trame, mais enverra à FA le message que c’est pas si pire après tout.

    B) si MI ‘pète sa coche’ sous le choc des scabreuses révélations, le message passera avec dommages collatéraux: bizoux + Ma = pas bien + on peut rien dire à MI + facteur x (ie : on sait toujours ben pas c’que FA ira faire après ça dans la cour d’école avec Ma)

    C’est pas un hachoir à viande, c’est un rasoir Mach III supersonique que ça prend pour couper dans ce noeud-là… et puis tag-bizoune? Pourquoi j’ai mal en même temps que je ris, moi?

  7. j-julie dit :

    pssit, ici, en région, ils jouent à vérité ou conséquence (truth or dare). Je n’ai toujours pas tiré une conséquence du nez de mon grand garçon, serait-il du typre vérité?ouff,un répis!

  8. REGOR dit :

    Mère Indigne,
    Il semblerait selon certaines sources heureusement incertaines que la tag-bizoune est au programme pas dans les cours mais dans les toilettes au secondaire.
    J’en connait une qui pourrait aller y faire des recherches sur le terrain !!!
    Depuis que j’ai appris ca, je m’assure à tous les jours que ma fille vas au toilette avant de partir pour son école secondaire.

  9. janis0-0 dit :

    Bien contente de voir que je ne suis pas la seule à qui ça arrive!!! Quoi leurs répondre, si tu pettes les plombs, tu es  » tellement pas cool » et si tu joues la mère qui fait de  »l’écoute active avec compréhension active » tu te demandes ça va être quoi la prochaine fois….Misère;) La mienne a presque 8 ans et elle a DÉJÀ un ptit chum!!

  10. Christine dit :

    Merci à soeur indigne qui a dédramatisé le tout ! Et pourquoi encore en 2006, ce sont les filles qui doivent tout faire ;-) Réponse de l’homme de la maison : parce qu’on en a rien à faire des bisous au primaire !

  11. Zed Blog dit :

    Mère Indigne,

    Jolie histoire, ne panique pas, trop, enfin, juste assez… Attention à tes doigts quand coupes les carottes et les légumes en présence de FA.

    Mardimax,

    Trop drôle, ton lien…

    Gernobyl,

    Très jolie et très drôle intervention, je trouve… Cela décrit parfaitement une situation du genre, sans issue à court terme… Savoir ce qui se passe et modérer le tout…

  12. kheyliana dit :

    à mon époque ça existait pas le Tag Bisous

  13. A la mienne non plus.

    Dis donc Mère Indigne t’as racheté des légumes aujourd’hui pour la sortie de l’école ?
    Je s’rais toi j’envisagerai le partenariat avec un maraicher !!!

  14. Soeur Anne dit :

    Beaucoup de garçons = pas de garçon.. Pour moi, pas de danger.

    Quand je vois ma fille de 6 ans, le soir à la garderie jouer main dans la main avec son amoureux, là, je me pose des questions…

    Comptez sur moi pour ne pas importer le tag-bisou outre-atlantique !!

  15. Elle a quel âge fille-aînée? Parce que la mienne a 6 ans et est déjà fiancée depuis 2 ans, avec bisous à la clef. Nous pensons célebrer le mariage dans trois ans maximum (en espérant secrétement avoir quitté la région et mettre notre fille au couvent avant )

  16. Lili dit :

    Ouh la ! Je stresse: ma crevette n’a que 3 mois…. Je n’avais pas envisagé tout ça !?
    Moi qui croyait que le plus dur à gérer c’était les couches-surprises qui débordent (de préférence quand vous êtes en visite chez la belle-maman un peu prout prout), ou les 18 nuits d’affilée en faisant des micro-sommeil de 12 minutes 33 (mon meilleur ami s’appelle Mr Vitamine C)…

    Je viens de découvrir ton (suuuper) blog: je vais continuer à le suivre, histoire de ne pas être prise au dépourvu !
    Je commence déjà à prendre des notes: 1) acheter un hachoir.

  17. Agathe dit :

    Et ben, avec une telle fille, ca va en faire des potages à la maison !
    Aiguise tes couteaux, mère indigne, tu n’est pas au bout de tes peines [tant que tu ne mets pas tes doigts à cuire ... tchac ...]

  18. Fabilou dit :

    Et si tu le lui a demandé, quelle a été la réponse à la question : Mais pourquoi as-tu inventé ce jeu ?
    Je voudrais voir ta tête si elle te répond : pour que tu aies quelque chose à mettre sur ton blog. ;-)

  19. Dafrey dit :

    Salut Mère Indigne,
    je te rassure, moi aussi j’avais inventé quelque chose du genre vers mes 10 ans, nous on attrapait le garçon pour le placer en « Prison » et pour sortir il nous devait un baiser. Et c’était le jeu Hot du coin je te le jure!!! Ohh lalala ma mère en a coupé des légumes!!! Mais malgré en être l’investigatrice du projet je suis la dernière du groupe a avoir passé à l’acte, 16ans3/4!!!! Alors pas de souci tu as encore un peu de temps devant toi!!! Bonne chance….J’espère quand même que mon fils ne retiendra pas de sa mère!

  20. bibitte dit :

    Si je me rappelle bien mes 8 ans dans les cours de récré..tu peux te consoler, filla aînée n’a rien inventé..allez avoue, toi aussi tu te rappelle certainement ;-)

  21. GeekGirl dit :

    Héhé dans mon temps il y avait la ta BBQ. C’était franchement pas mieux…

  22. Mélanie dit :

    Hello,
    Moi, je n’y suis pas encore avec Léa, mais je pense que j’aurai également besoin d’une bonne réserve de légume plus tard ;-)
    Mélanie

  23. Caro dit :

    Mère Indigne

    J’adore ton blog que je savoure en illégal tout les matins…

    Ton histoire me fait rire jaune ce matin… Fiston aura dans deux semaines son premier party… 4 gars et 4 filles préados. J’ai même demandé à mon mari si je ne devais pas apprendre à notre progéniture à danser un slow…. Faudrait peut-être que je vérifie avec lui pour la tag bisous…

  24. Spat dit :

    Hahahaha… une chance que personne est passé près de mon cubicule pendant que je lisais…

    On aurait vu un hurluberlu entrain de regarder son ordi avec les épaules qui sautent toutes seule…. hahaha!!

    Vraiment bien raconté…

  25. val dit :

    Tout comme toi spat ! c’est dur de ne pas éclater de rire !!!
    Quel talent mère indigne ! votre blog est génial, merci pour toutes ces histoires…

  26. Je regrette que ce jeu n’est pas existé en mon époque !! lol

  27. Cap'n Crunch dit :

    Ben dans mon temps il y avait la tag ketchup et la tag BBQ (ketchup étant moi piquant que le BBQ bien sur).

    J’avais des voisines qui voulais jouer à « la papa et à la maman ». Bien sûr j’étais le papa. Le seul problèmes était que les voisines étaient beaucoup plus informée que moi sur ce qui se passe quand on se couche.

    (Je me rappelle encore ma confusion, à quatre ans, quand cette fameuse voisine m’a confié que son papa aimait bien faire pipi dans la bouche de sa maman… J’étais flabergasté…)

    Bref… ta fille n’a probablement rien inventé!

  28. marjan dit :

    Ça doit être la pleine lune car mon cher pett monstre tout juste agé de 3 ans et demi m,a dit ce matin dans la salle de bain : « Yo, men!»… quoi qu’entend-je, peux-tu répèter!!!!!!! Et il répète le petit sacripan… Là, je lui explique en long et en large que ce n’est pas bien et lui demande bien sûr quel malotru lui a appris ce language et il me répond calmement : «Alex» GRRRRRRRR
    bref, ce matin, je croise le père d’alex et me retent de lui jeter mon fiel. J’en parle donc à l’éducatrice et lui demande de reprendre les enfants surtout le mien sur ce type d’écart de language! Non mais et puis quoi encore… Bien évidemment elle semble très mal à l’aise mais ne s’étonne pas lorsque je cite le prénom du gamin qui aurait soufflé cette réplique digne d’un polar de série B à mon fils si mignon et si gentil.
    De plus, je passe 1/4 d’heure expliquer à mon petit gars ô combien c’est mal de parler ainsi et que les vilains garçon finissent toujours en prison. Puis que c,ets pas drôle la prison car il y’a des tas de gras pas gentil etc… Sur ce il me dit : C’est pas grave car je suis le plus fort! REGRRRRRRRR
    je lui répond donc que la force se mesure à l’intelligence et pas au muscles! ET TOC… pas sûr qu’il ait compris mais bon je fais de mon mieux….

  29. marjan dit :

    nous on avait les gars attrapent les filles et puis les filles attrapent les gars mais c’était vers 10 ans si je me souviens bien et pas de bisous… beurkkkk
    juste la séquestration… lol

  30. Easybelle dit :

    Moi mon fils se plaignait de s’être fait attraper par les petites filles pour se faire donner la tag bisou… Je lui ai dit de se planter là, d’ouvrir la bouche, de sortir la langue et de dire: « venez vous en, m’a vous en donner un, un vrai bisou… » Ça a l’air que les petites filles ont hurlé et se sont sauvées en courant. Entoutcas, c’est ça que la travailleuse sociale m’a dit ; )

  31. Moi je trouve ca tres mignon !! Ma fille court apres les garcons aussi et elle leur mets des billets doux dans leur casier (X, I hate you !) ….lol

  32. Maman monstre dit :

    Je veux pas vous faire peur, mais comme dirait vulgairement mais justement qqn que je connais, mieux vaut une queue à surveiller que toutes celles du quartier!!!! Heureuse de n’avoir que des gars!

  33. « Yo, men! …digne d’un polar de série B »???
    Que pensez-vous que cela veut dire, Marjan?

  34. marjan dit :

    @ martin
    disons que ça fait très gang de rue… yo men! surtout à 3 1/2

  35. Mère Indigne je truove cette histoire mimi comme tout. Un bisou à Fille Aînée, qui promet de devenir une chouette Pimprenelle.

  36. marjan dit :

    je pense que si on laisse passer des écarts de langage comme celui-là à 3 ans faut pas s’étonner de ce qu’il dira à 10 ans… justement lui ne comprend pas ce que cela veut dire et c’est bien là le problème… à force de répèter comme un perroquet!
    En tant que parent on doit au moins essayer de rectifier le tir. Personnellement je ne pensais pas avoir à gérer cela vant quelques années encore… sniffff

  37. vieux bandit dit :

    Dans « ma » cour d’école aussi on appelait ça tag-bbq! Et… un garçon m’a attrapée, alors que je ne jouais pas (he wished! ha!). Résultat? Réflexe de ptite fille qui niaise pas avec ses bisous: j’ai planté mes ongles dans ses deux mains et l’ai fait saigner. Il est allé brailler à la surveillante, qui lui a dit… de me laisser tranquille! Quin toé!
    (Petit Coco a neuf ans et une blonde depuis la rentrée, preuve à l’appui: une feuille mobile sur son mur, portant les mots « Je t’aime » signés de sa douce. Tant qu’il ne veut pas qu’elle vienne dormir à la maison…!)

  38. marie raspberry dit :

    Mère Indigne,
    Réjouis-toi de la grande perspicacité de ta Fille Aînée, faite pour la politique: c’est un esprit foutrement intelligent. As-tu pensé que le jeu, pour elle, se déroule moins dans la cour de récré qu’à la maison, à s’amuser à voir ses parents (ses amours) réagir à ses porpos? Elle vous étudie, je te dis.

    Sinon comment expliquer que c’est elle d’emblée qui annonce les couleurs avec son histoire bien concoctée… je ne dis pas qu’elle ai pu mentir, non, mais… en ajouter? Et puis comme par hasard, on découvre que l’idée est.. d’elle! Se pourrait-il que dans sa finesse, l’enfant ait trouvé par là un moyen de susciter un intérêt accru et inexpliqué en sa personne de la part de ses parents chéris? Quelle aubaine en tout cas!

    Qu’en penses-tu?
    ;-)

  39. Zanzie dit :

    Alors que j’étais plus jeune, si nous étions osées, nous, les filles, nous acceptions de jouer à la tag-pont (où il faut « délivrer » les taggés en passant sous leur jambes écartées) … en JUPE! Le peer pressure m’a fait jouer dans cet accoutrement une seule fois. Je ne courais pas vite, comme aujourd’hui, et me faisais vite freezer en position pont. Les gars nous délivraient en rampant sur le dos. Je ne pense pas que ma mère nous a vus. Sinon, je pense bien qu’elle m’aurait attaché les pantalons avec du tape.

    Et ça, ce n’est rien comparé au jeu « des loups », dont je ne dévoilerai aucun détails aujourd’hui.

  40. AMBRE dit :

    hmmmmmmmm c’est un pur délice de venir lire ce blog quand on vient de se faire tasser, ratatiner, compacter, par in fils ingrat de 15 ans vers qui on n’ose même plus lever la tête ( il est devenu trop grand)
    bouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh où est-il le temps où il jouait à « tag bisou » (je crois deviner ce que c’est quoi que je ne connaissais pas l’expression) avec ses deux chéries..
    Mères indignes du monde entier donnons nous la main!
    bonne soirée ( que cela ne vous empêche pas de dormir)( il y aura tellement pire après) ( pardon? j’ai dit quoi?)

  41. Mariéeobligée dit :

    Moi aussi j’ai joué à la tag-bbq dès la 5e année et je me souviens que ça n’avait pas été long que les p’tits becs secs s’étaient transformés en gros french maladroits et très baveux…

    Comme quoi ce blog est une source de référence à des «drames vécus» présents et passés!

    On s’amuse follement sur ce blog. Merci!

  42. Mlle dit :

    Un vrai plaisir que de venir te lire!
    Je ne me souvenais pas des Tag-bisous à partir de maintenant je vais les appréhender énormément!!!! La remarque de soeur indigne ma bien fait rire!

  43. mamounia dit :

    Oh la la, je me dépêche de finir de rire et je ferme cette page avant que mes petites filles innocentes copient l’idée de ta fille indigne!
    :-D DD

  44. Mère Indigne dit :

    Bon, bon, bon, les bisous de Fille Aînée en activent, des pixels! Allez, je fais imprimer vos messages et je me les lis ce week-end quand j’aurai le goût d’un petit dessert…

    Sans blague, merci tout le monde de venir réagir et partager vos histoires ici, c’est un véritable plaisir pour moi de vous lire!

    Bon week-end!
    :)

  45. Aaah! J’suis contente de pas me rappeler de cette époque là..!

    Pris le p’tit Jésus pour que ta progéniture ne penses pas comme Soeur Indigne, parce que avec la génétique, on sait jamais….

    Elle pourrait bien jouer à tag-bizoune avant que t’ais le temps de dire ouff!

    tchac!

  46. Gabbel dit :

    Quand j’étais petite on jouait à Smack-Bisou-Baffe (Bisou sur la joue-Bisou sur la bouche-Baffe) … au moins on avait le choix si le garçon était moche MDR !

  47. Catherine dit :

    Chère Mère Indigne,
    Au début du secondaire, mes amies et moi avions inventé un jeu super : le Violeur (bon d’accord, c’est moi qui l’ai inventé mais j’ai convaincu toutes les autres!). Le Violeur est la version hardcore de la tag-bisou: les filles désignent entre elles un « Violeur » et courent après les gars qui ignorent évidemment qui est le Violeur. Celui qui se fait prendre par le Violeur se fait tasser dans un coin de la cour et embrasser (avec un air menaçant, come on, ça s’appelle le Violeur!), après quoi il devient à son tour le violeur… Ok, ok, on avait 11-12 ans et pas 8, alors y’a de l’espoir (renforcé par le fait que ta fille t’a parlé de son super jeu, chose que je n’aurais jamais osé faire!).

  48. Ginger dit :

    Comme quoi ça ne change pas, on y jpuait aussi dans notre  »temps » (me sens veille tout d’un coup…) et t’inquiête, je n’ai pas mal virée pour autant :D

  49. Ge dit :

    Coudonc, je suis la seule qui a jamais jouer a ça? Je vais commencer à me sentir anormale si ça continue… ;o) Mais je suis contente de lire vos commentaires, en espérant que je vais m’en rappeler quand j’aurai des enfants. ;o)

  50. C’est intéressant que ça semble être les filles et pas les gars qui imaginent ces jeux simulacres de viol et y jouent le rôle actif. On peut penser que ça a sans doute une fonction d’exorcisme de la menace réelle qui pèse sur elles et dont elles sont bien informées. Une forme de reprise symbolique de pouvoir, qui ramène les choses dans l’ordre du jeu et rétablit avec les gars un rapport (dont ils ne veulent pas à cet âge, généralement occupés entre eux)?

  51. Nathalie dit :

    Mais c’est trop débile!!! La même chose m’est arrivée avec ma fille ainée, sauf que, dans son cas, le petit garçon voulait l’embrasser sur la petite culotte!!! Ce fut mon choc avec l’école, LOL. Bien contente de voir que je ne suis pas seule :-)

  52. mav1611 dit :

    Tient, est-ce moi ou si l’art de l’impassibilité (http://www.mereindigne.com/2006/09/26/lart-de-rester-calme-a-tout-prix/, 26 septembre) a déjà pris le bord? Après moins d’un mois?

    Pauvre mère indigne, indigne même de ses propres enseignements!

  53. Mélusine dit :

    Et voilà pourquoi je ne me sens définitivement pas prête à avoir des enfants… En tout cas, ça m’a bien fait rire (surtout le coup du brocoli)

  54. Mère Indigne dit :

    mav1611: mais je suis restée de marbre! de glace! Que dis-je, de glace marbrée! Me semble, en tout cas… ;)

    nathalie: Quelle. Horreur. Je vais dire à Fille Aînée de se traîner des culottes dans son sac si jamais un gars veut les embrasser… :D

    mélusine: ça ne paraît pas, mais j’ai beaucoup aimé le coup du brocoli moi aussi! :)

  55. skaribou dit :

    hahaha..la chutte de l’histoire est excellente :) .
    Je savais pas qu’on pouvait interdire les bisous à l’école…je vais me coucher moins bête. Merci.

  56. Francis Lewss! dit :

    « Maudit brocoli sale »…

    J’ai bien rit! :)

  57. Sus à la bactérie E. brocoli! Nos enfants glisseront vers le stupre et la décadence, mais en parfaite santé.

    Et pour n’arranger rien, Santé Canada vient de réautoriser en douce les implants mamaires au silicone. (http://www.cwhn.ca/network-reseau/6-23f/6-23pg8.html)

    À partir de quel âge les filles vont en réclamer, selon vous?

  58. Manue dit :

    Je pense que je préfère encore la tag bisou que l’interdiction de tag qui est en train de se mettre en place dans certaines écoles américaines (http://abcnews.go.com/WNT/story?id=2606557)

  59. Joe dit :

    hahahahaha désolé.. mais la réplique de Soeur est trop comique..

    quoique je te supporte à 200 à l’heure au risque de manquer le virage, j’ai espoir que la mode des ponchos reprenne dans 7-8 ans !!

    papa de 2 bizounes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>