Share

Un récepteur à la réception

On ne le dira jamais assez: la vie de parent est pleine de périls.

Pour Beauf’ adoré (qui est aussi totalement indigne, comme tous les membres de ma famille sauf ma tante Nicole qui est une sainte), le danger a pris la forme de l’innocent appareil émetteur/récepteur reliant la chambre de bébé avec la salle à manger.

L’incident s’est produit alors que ma soeur et mon beauf’ discutaient de sujets mondains (mais pas trop) avec des invités de grande qualité, autour de l’entrée d’un repas que je qualifierais, connaissant mon beauf’, d’extrêmement gastronomique du côté du viandu. Le vin coulait à flot (mais pas trop); les échanges étaient spirituels, spontanés, parfois même vifs (mais juste assez). La musique lounge style poussière d’étoiles avec une touche discrète de batterie en arrière-plan prodiguait une ambiance feutrée que rien, à part quelques rires retenus, ne venait troubler. Quand je dis « rien », c’est que bébé, docile, avait eu l’obligeance de sombrer dans le sommeil avant le souper, laissant entre eux des adultes d’autant plus relaxes qu’ils étaient fortement soulagés par ce dodo inespéré qui leur permettait de se bâfrer en toute tranquillité.

C’est alors que le récepteur posé sur l’exquis buffet sculpté dans du bois d’arbre fit entendre un cri plaintif. Sacrebleu, bébé avait soif!

Déployant tout son art paternel et sa sollicitude conjugale, Beauf’ adoré s’éclipsa pour aller donner le biberon à sa moutarde (« moutard » ne s’utilise que pour les garçons, et ma nièce est une fille, que voulez-vous).

Autour de la table, on devisait gaiement. De quoi? Qu’est-ce que j’en sais, moi? Je n’étais pas invitée. Comme je les connais, ça devait parler avec force et esprit de politique, de cinéma, de musique. De foot. Le récepteur posé sur le buffet retransmettait la succion joyeuse de bébé se gavant de lait.

Tout allait pour le mieux lors de ce souper joli.

Jusqu’à ce que.

Brusquement, les convives se tournèrent vers le récepteur qui, pendant plusieurs secondes, laissa échapper un son horrible, à la fois tonnant, tonitruant et lancinant.

Un pet, quoi. Un long.

Dans la salle à manger, on aurait voulu croire que c’était le bébé, mais leurs quelques rudiments de physique suffirent aux invités choqués et à ma soeur mortifiée pour conclure qu’un tout petit bébé ne pouvait contenir une telle quantité d’air. Impossible.

Quand mon beauf’ redescendit, tout sourire, ma soeur lui déclara d’un ton sec que « le récepteur était ouvert, chéri. » Il mit quelques instants à comprendre. Un ricanement bref fut sa seule réponse. De toute manière, qu’est-ce qu’il y pouvait? Le mal était fait.

Il ramassa les assiettes et entreprit de servir le boudin.

Share
Ce contenu a été publié dans l'anarchie la plus totale. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

29 réponses à Un récepteur à la réception

  1. Sassenach dit :

    Ma chère Mère Indigne, serais-tu, par le plus grand des hasard, en pleine phase scatologique. Les cocos lundi et les flatulences aujourd’hui. Nous avons eu droit à l’état solids et gazeux, aurons nous droit à l’état liquide???

    Chez ma grand-mère nous avons eu droit aux ébats des voisins transmis par ce petit recepteur car les ondes se croisaient. Très utile ces petits bidules mais il ne faut quand même pas les oublier car ils peuvent nous trahir.

    Comme toujours, un petit bijou tes textes.

  2. Mère Indigne dit :

    sassenach: oui, j’ai peur d’être dans une phase. Mais que puis-je y faire? Je pense qu’on me raconte ces trucs justement à cause de mon texte de lundi, alors forcément, ça donne une semaine un peu thématique… ;)

  3. pkdille dit :

    Quand nous sommes tous réunis pour les fêtes de famille, chacune de mes soeurs et belle-soeur (5 en tout) ont des « écoute-bébés » comme on dit par chez nous … et on oublie souvent que nous sommes perpétuellement sur écoute où que nous allions dans la maison (parce que ça capte même les bruits du couloirs ces trucs là) ça nous a valu quelques bons fou-rires !

  4. Eve dit :

    Ahhh… un classique, le pet dans l’éméteur!
    Classique mais toujorus aussi drôle!

  5. beamodern dit :

    Classique !! j’ai toujours trouvé « gadget » ce type de mouchard, trop drole, la tête de « Beauf’ » est à la hauteur d’Eva Longoria dans Desperate Housewives saison 2… je vous laisse découvrir le charme de l’émetteur !!

  6. Isapooh dit :

    Très drôle!! :-D

    Ça doit être gênant!!! héhé!

  7. Catherine dit :

    Ça me rappelle un épisode truculent:

    Après la naissance de mon aîné, je suis allée passer ma convalescence chez mes parents (avis aux nullipares: accoucher peut effectivement nécessiter une convalescence!). Bébé dort, et le petit récepteur est posé à côté de moi dans le salon. Soudain, quelques crépitements, et voilà que je capte la conversation (probablement sur un téléphone sans fil) d’un jeune homme qui se vante à un ami, mais alors là de long en large, de ses prouesses de la veille avec la « méchante pitoune » de la veille au soir… Et voilà qu’en plus je réalise que le jeune homme en question est le fils des voisins, avec lequel je jouais quand j’étais petite (heureusement, pas au docteur)! Il doit vraiment se demander d’où vient cet irrépressible sourire narquois que je lui adresse depuis, chaque fois que je le croise!

  8. mamounia dit :

    Cà y’est, je pleure… de rire! Oh la la le pauvre, c’est le genre de choses qui va le suivre jusqu’à la maison de retraite, hi hi!

  9. plume de fée dit :

    hahaha Un pet…d’un homme c’est quasi normal! hahaha On l’oubli vite ce sacré éméteur.

    Je viens de lire Catherie un peu plus haut…je crois que je vais m’acheter un téléphone avec fil!!!!! hahaha

  10. Mariéeobligée dit :

    Moi aussi j’ai déjà capté une conversation téléphonique, celle de ma voisine d’en face, j’étais vraiment étonnée de la qualité du son et j’étais restée plantée devant mon appareil, le laissant ouvert n’écoutant pas vraiment le monologue assez banal qui en sortait… Mon tendre époux, qui est mieux élevé que moi, m’a tout de suite dit que ce n’était pas poli d’écouter les conversation des autres!!!

    Le lendemain soir, ma fille me demande «Eh Maman, est-ce qu’on pourrait écouter Mme T.»?

  11. Mienblog dit :

    Imagine s’il avait laissé son imagination s’exprimer.

    -Vraiment la belle soeur je m’la f’rais, quel cul non mais qule cul !

    Finalement le pet c’est pas si mal.

  12. melbo dit :

    Les gars nous font souvent honte!!
    Incoyable toute les niaireries qu’ils font quand ils se croient seul hihihi

  13. J’avais pas le moral en arrivant merci à ton beauf adoré de son exploit gazeux qui m’a permis de rire un bon coup !

  14. cahuette dit :

    j’ai eu aussi mon moment de honte qd oubliant le micro bebe, ma belle soeur et moi meme changions nos bebe respectifs (ils ont une semaine d’ecart) tout en deblaterant sur les dernieres frasques de notre chere belle maman….qui mettait le couvert non loin du recepteur pose sur le buffet….

    ce fut un long lonnnng repas…..

  15. Soeur Anne dit :

    Quand à moi, chez des amis munis de ce fameux récepteur (Moi je n’en ai pas, maison en plein-pied, pas besoin), j’ai fait cette remarque suivante à mon fils, 5 ou 6 mois à l’époque qui ne voulait pas siester « Oh, mais t’as la couche pleine de mairde »
    J’ai entendu Prout caca boudin tout l’aprèsm’

  16. Natcho dit :

    L’anecdote de la belle-mère de Cahuette est encore plus marrante, surtout à mes yeux de belle-fille qui subit encore une BM particulière… Quel repas ça a dû être! Au moins, vous étiez deux dans le coup!!!

  17. Arielle dit :

    MDR!

  18. REGOR dit :

    Question Cahuette….. le repas n’avait pas un goût spécial par hasard !!!
    Trop drôle j’imagine mon ex belle-mère !!!
    Moi, on avait jeté le notre parce que ca capte le moindre bruit…..j’étais assez moumoune que j’étais toujours rendu dans la chambre de la p’tite pour vérifier si tout était correct.

  19. Hahahahahaha !!! Comme j’aime ton écriture !!! On sent toujours cette tension !!!

    (parlant de tension, je me retiens de me soulager, tout d’un coup que ma webcam serait allumée…)

    hahahahahahaha !!! Vraiment trop drôle !!!

  20. melyindigne dit :

    Mdr… les récepteurs c’est tellement le fun. Nous, aucune conversation indigne n’a été surprise MAIS on a déjà eu très peur avec ça.

    Comme ma laveuse était au sous-sol, j’avais installé mon moniteur de façon à entendre les enfants quand j’allais faire mon lavage. Je n’avais plus de bébé, donc on le laissait là et plus souvent qu’autrement, j’oubliais de le fermer.

    Un bon soir, moi et mon conjoint étions en train de relaxer dans le salon (il était 11pm)quand tout à coup, on entends un tout petit bébé qui pleur… On regarde dehors en pensant que quelqu’un prenait une marche. Rien, niet, nada.

    Comme ça continuait de pleurer avec entrain, on commence à capoter un brin en se rendant compte que ça vient de notre maison. (notre bébé avait 2 ans quand même… il ne pleurent plus de la même façon que les tit bébés tout neufs.)

    Donc on a cherchés frénétiquement d’où venait le pleure de bébé (l’Homme est même sorti dehors). 15 minutes plus tard, je descends dans la cave et cherche partout… pour trouver l’indigne récepteur qui transmettait la détresse du bébé des voisins…Pfffft.

    C’est là que je m’en suis débarassée. J’ai jamais autant capotée de ma vie. Maintenant je rigole toute seule chaque fois que j’y pense.

  21. Isma dit :

    ah MERCI pour ce grand moment de rigolade ! j’en ai les larmes aux yeux, trop fort le beauf ‘ !!!!!

  22. kheyliana dit :

    Un homme est un homme et est rarement discret dans ces moments là ;-)

  23. CC dit :

    je lis ce post en donnant le bib’ à ma fille, mais non, non, j’ai pas fait de gros bruit suspect !!
    trop fort, je suis éclatée !! hi hi, servir du boudin, après ça !!

  24. Mère Indigne dit :

    Cahuette: quel cau-che-mar!!! On a dû t’en servir, du boudin, après ça!! ;)

  25. Alors comme ça ton beau-frère a fait un « renvoi des fesses » (expression de ma Petite Bébée ce matin quand elle a laissé échapper un vent!)? Mon beauf à moi n’est pas en train de péter (enfin à ce que je sais), il vient de partir de Genève pour Montréal pour passer un examen afin de devenir un de vos compatriotes (il a travaillé 5 ans à Québec pour une société de fibres optiques).

    Côté baby-phones comme on les appelle outre-manche, j’ai deux petites histoires. Un jour on est en train de se régaler du bbq préparé par les blanches mains de mon mari (saucisses brûlées au menu mais tant que ce n’est pas moi qui fait à manger je suis ravie) quand on entend: « alors coquine tu as fait popo? ». Comme le vocable « popo » est interdit de séjour dans votre maisonnée tellement c’est moche (oui je préfère caca! Honte à moi!) et que nos enfants dormaient paisiblement (c’est rare mais ça arrive), on en a conclu que c’était une voisine qui parlait à sa progéniture.

    Deuxième anecdote: on était en (belle) famille dans le salon et comme nos angelots faisaient la foire à l’étage, ma tendre moitié decide de faire une descente (enfin montée) punitive. Dès qu’il posa un pied sur la première marche (elle grince, enfin elles grincent toutes, notre maison est une vieille dame de 1920), on a entendu via le baby-phone Grand Bébé dire à sa soeur: « vite dans le lit » suivi de « ouuuuuuuuuuuuuin » car ladite soeur dans sa précipitation avait raté son lit. Fou-rire général. On ne le dira jamais assez: qu’est-ce que c’est rigolo d’être parents :-D

  26. Mère Indigne dit :

    Michèle: mon mari travaille aussi en optique! Peut-être lui et ton beau-frère vont-ils se croiser au boulot?

    Très rigolo l’anecdote de la marche qui grince… :)

  27. Et bien demande à ton mari s’il a travaillé avec un Helvète il y a un an et quelques. La société où il travaillait finissait par un O.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>