Share

Confession: Je ne suis qu’une wannabe indigne

guilt_trip_copy.jpg

Share
Ce contenu a été publié dans l'anarchie la plus totale. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

25 réponses à Confession: Je ne suis qu’une wannabe indigne

  1. Meunon! Meunon… Pense au plaisir qu’elle aura avec ses tinamis! Pense au plaisir que tu auras avec les tiens…:-)

  2. Mariposa dit :

    J’aime le style BD…. ça arrache vraiment une larme! ;-) Ce qu’elle va se ronger les ongles, mère indigne… Je compatis

  3. Mère Indigne dit :

    marie-lorraine: père indigne demande ce que ça veut dire, le plaisir que j’aurai avec mes tinamis…

    mariposa: je ne me ronge plus les ongles depuis au moins une douzaine d’années, j’ose espérer que… oups, voilà que ça recommence…! :)

  4. quoi? Père indigne aurait besoin d’une bd pour comprendre??? Hum…

  5. Élie dit :

    En tout cas, faut croire que la maman indigne a survécu aux crevettes… à moins que… même à trépas, elle ne continue d’être hantée par la vilaine culpabilité de mère imparfaite qui, en plus, laisse son paaauvre enfant aux sévices de garde!!!

    Cette idée de vivre un peu tiens! Non mais, qu’elle idée!! Tout-à-fait digne de ce blogue indigne.

    :) )

  6. melbo dit :

    père indigne demande ce que ça veut dire, le plaisir que j’aurai avec mes tinamis…

    C ca le lien avec le post du bout qui pend…

  7. maggie dit :

    Si ça peut te consoler (ou te consoler un peu…), cette année, je cesse d’enseigner à la maison, aux cinq en même temps. Ils vont TOUS à l’école. C’est une VRAIE rentrée ici. Pas juste celle de maternelle. Mais celle-là, c’est celle qui m’inquiète le moins. Leader naturelle. Elle mène le bout du nez tout se qui marche à deux pattes !

    Mais revenons à nos moutons…

    Woooooa que j’ai hâte d’avoir ces journées seules à la maison, à faire ce que je veux (on s’entend, toi aussi tu as une thèse à pondre, alors, ce qu’on veut implique surtout lecture et écriture…), et la maison qui reste propre ! Mais c’est sûre que la culpabilité est un peu là, mais je crois que je vais arriver me convaincre en me comparant à pire ! J’aime bien, et ça ne fait de mal à personne. Tu ne connais personne qui a placé en garderie un bébé de deux semaines ? OU qui les nourris mal ? Ou les laisse regarder des films 18+ ? Cherche, c’est si facile :D

  8. Sue dit :

    Prend le positif des choses… Tu auras bientôt l’immense prévilège de bénéficier des conseils et commentaires, ho combien professionnels, d’une dominatrice tout aussi professionnelle. Dis, tu t’es bien entraîné à la rebellion???

    Arrggh! Je pourrais me lancer de nouveau à blasphèmer et déblatèrer contre les effets pervers des dominatrices (et dominateurs aussi). Les dodos, un de leur sujet prisé bien sur… Mais attend de voir comments ils gèrent la propreté tellement mieux que nous…. Bon je me retien, il y aura suremnt un meilleur moment.

    Fais une indigne de toi même et profites de ce tamps ou bébé s’amusemcomme un petit fou avec les copains!!!

  9. Dodinette dit :

    houlala, comme je te comprends mère indigne, c’est pareil chez moi, notre Poussinette sera en plein-temps à la garderie au début d’octobre, et rien que de penser à m’en séparer pour les quelques heures d’adaptation, ça me fait mal…
    (du coup je l’ai gardée avec moi ce matin, huhu)
    mais ce n’est pas tellement la culpabilité qui me ronge (mon travail n’est quand même pas pire), en tout cas elle me ronge moins que la frustration de ne plus voir mon angelette juste en tournant la tête, de ne plus pouvoir me plonger le nez dans son cou pour m’enivrer de son odeur de bébé, de ne plus pouvoir reprendre courage juste à la regarder dormir ou de ne plus pouvoir l’allaiter « en direct » (le tire-lait va (re)prendre du service, au moins aussi longtemps que je tiens le rythme et la discipline) et m’y trouver si bien…

  10. Nathalie dit :

    Manque plus qu’un super bouquin du super docteur Chicoine pour te remonter le moral… Je compatis indigne mère, je te prête mon épaule pour pleurer si tu fournis les kleenex pour moi l’an prochain. Bébé naîtra ces jours-ci et je culpabilise déjà à l’idée de la garderie l’an prochain… mais bon je ne suis pas toute normale ces jours-ci ;)

  11. Mère Indigne dit :

    marie-lorraine et melbo: Père indigne dit que c’est pas juste qu’il passe pour un impuissant sur ce blogue, alors que même Rocco l’appelle pour avoir des trucs (oups, j’étais pas supposée révéler ce secret…).

    élie: j’ai survécu aux crevettes et à l’assiette, qui ma fois est très jolie appuyée contre le mur sur le comptoir! Et oui, c’est vrai, vivre un peu c’est carrément indigne quand on est une mère… ;)

    maggie: ouh là, les cinq dehors d’un seul coup! Je parie que tu vas être un peu étourdie par le silence soudain!… :)

    Sue: non, je ne me suis pas encore entraînée… Même qu’en allant visiter la garderie hier, j’ai failli avouer de moi-même à l’éducatrice que Bébé ne s’endormait pas toute seule! Faut-y être folle!

    dodinette: on s’encouragera toutes les deux!

    Nathalie: tu dois avoir très, très hâte d’accoucher! Bonne chance, et amène des collations à l’hôpital. Ils voudraient juste nous faire sucer des glaçons, mais il faut se rebeller! ;)

  12. Marie dit :

    Sue a écrit: « Fais une indigne de toi même et profites de ce tamps ou bébé s’amusemcomme un petit fou avec les copains!!! » Ces propos m’ont rappelé une conversation récente avec mes deux garçons qui sont maintenant plus grands que moi et qui me parlaient sans nostalgie aucune (je suis très polie) de leur quatre années à la garderie (comme vous le savez, un garçon ça raconte jamais sa journée, c’est comme ça que j’explique cette conversation un peu tardive!).

    Tu ne peux pas t’imaginer Mère Indigne combien je compatis avec toi. Tous ces ga-ga-gou-gou-dictateurs-trices détenteurs-trices de LA vraie science puéricultrice, et ces « tinamis » indispensables au développement de la sociabilité de Bébé, ça donne mal au coeur! Mais il y a l’autre versant de la garderie, et celui-là est rassurant : Bébé sera entre les mains d’une personne merveilleuse, attentionnée et sincère qui sera attachée à Bébé et attachante (on n’a pas le choix de s’accrocher à quelque chose).

  13. Je découvre votre blog… je suis tordue de rire!!! Merci beaucoup pour ces tranches de vie si bien rédigées.
    Pour l’assiette….un trou au milieu, un mécanisme, et hop, une pendule qui décomptera les minutes qui vous restent à vivre ou… à offrir aux crevettistes ou a d’autres adeptes de la vie sous marine.

  14. J’ai dû me parler ce matin… que dis-je me parler, me censurer! Je laisse Fiston à l’éducatrice qui revient de vacances, donc, qui nous est inconnu. Je me présente, je présente fiston. Il la regarde, l’évalue et pleure… Peur de l’inconnu que j’me dis… un signe d’intelligence… Mais le coup a vraiment porté quand de loin je l’entends déformer son nom par un accent digne d’une caricature d’un Michel Tremblay. Ça fait mal… Je me suis fermé la gueule… faut être indulgent et garder ça pour les vraies batailles.

  15. ARG!!! qui nous est inconnuE…

  16. Fleur de la passion dit :

    Moi c’est demain la rentrée. Que mon enfant aura des tinamis….Comment ça des AMIS, ce sont des inconnus!!! pas des amis. Des collègues de CPE ou d’école. Bon, je capote sur l’ensemble des détails. Je trouve qu’on dépersonnalise les enfants. Bonne chance à bébé indigne auprès de sa dominatrice spécialisée!!!

  17. Christine dit :

    Moi c’est encore pire, je me sens coupable parce que je vais laisser notre fille à son propre père (qui revendiquait le droit au parental avant même la conception de la dite fille)… Et je crois que je commence à lui taper sincèrement sur les nerfs avec mes millions de conseils. J’imagine que je vais redevenir un être humain normal après quelques jours ;-) Comme dirait l’Homme, l’égalité des sexes, c’est dans les deux sens qu’il faut l’appliquer ! (bon, mais ça me tente pas :-) )

  18. Catherine dit :

    Bon, Mère Indigne n’a plus qu’à se consoler en sachant qu’elle va bientôt gagner une semaine à San Francisco SANS bébé…(www.persoweb.be). Eh oui, la rançon de la gloire!
    Moi qui te lit de Belgique.
    PS: j’ai voté pour toi.

  19. Mère Indigne dit :

    Catherine: TROP COOL!!!!!!!!!!! Merci du lien, ça fait ma journée!

    Christine: Tu as de la chance que ta fille puisse rester avec son père! Je pense que Père indigne aurait bien aimé avoir la chance de faire ça.

    Fleur de la passion: Bonne chance! Donne-nous des nouvelles.

    Prof Malgré tout: Nous aussi on a un nom de famille pas facilement prononçable pour les Québécois de souche… C’est un combat de tous les jours! ;)

  20. Le problème c’est qu’il s’agit d’un prénom pas plus difficile à prononcer que Gaspard ou François…

  21. Mère Indigne dit :

    Prof: Alors là, j’avoue que c’est spécial.

  22. zia dit :

    Dans un tout autre ordre d’idée : c’est tiré de quelle BD ton image ? Ça me rappelle une BD qui passait dans la Presse quand j’étais ado et je n’ai jamais réussi à remettre la main dessus :c(

  23. Mère Indigne dit :

    zia: Je l’ai trouvée sur Internet. Ça vient d’une anthologie intitulée Western Tales of Terror #3; j’aurais dû le mentionner, désolée. Le lien est le suivant: http://www.comicworldnews.com/cgi-bin/index.cgi?column=headlines&page=625

  24. mimi dit :

    Culpabilité???? connais pas!!!

    On sait bien que c’est bien plus cool à la garderie!!! C’est là où ils apprennent que Sandrine elle, elle peit s’habiller toujours en rose et que Marc lui peut sauter ds son lit!!! C’est le temps de contester les règles!!!

  25. France dit :

    Moi aussi je me sens indigne de retourner travailler dans moins de 3 semaines. Au moins papa va pouvoir s’en occuper 2 semaines. Mais ensuite garderie. Ca m’arrâche le coeur. J’aimerais tellement avoir les moyens pour rester avec bébé à la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>