Share

Combien de fois faut tourner la langue, déjà?

Bon, bon, bon.

Aujourd’hui, je vais être obligée d’être un peu vulgaire, là, vers la fin.

C’est bien pour dire: pendant quinze ans, on fréquente Aristote, Descartes, Hobbes, Kant, Rousseau et Heidegger et une fois, juste une fois, on se laisse aller à lire un roman de Xaviera Hollander, et devinez ce qui colle?

Soupir.

Mais ce n’est pas complètement ma faute. C’est un peu celle des enfants. Car, sachez-le, l’innocence n’est pas l’antithèse de la vulgarité. Sans le faire exprès, elle peut même la provoquer. J’en veux pour preuve ces quelques anecdotes, dont le but est de vous rappeler qu’avant de se commettre en répondant à une question, il vaut toujours mieux examiner ses dessous (les dessous de la question, il va sans dire. Mais vous faites ce que vous voulez tant que ça reste dans votre intimité, hein).

Je ne me souviens plus de l’origine exacte de l’histoire, mais me semble que ça vient de la famille proche (étonnant, non?). Elle met en scène un fiston de quatre ans et son papa.

– Papa, qu’est-ce que c’est, un condom?
– Heu, un condom?
– Oui.
– C’est, heu, quand un papa et une maman ne veulent pas faire un autre petit bébé, heu…
– Mais c’est quoi?
– … Ben, c’est une sorte d’enveloppe pour ne pas que le bébé se fasse dans la maman. Et il faut la mettre sur, heu…
– C’est une enveloppe?
– Oui. Une sorte de plastique.
– C’est ça, un condom?
– Oui.
– C’est ça que tantine s’est achetée à St-Sauveur?

Ben oui, salsifi de Macaroni tout garni. Le p’tit bout parlait d’un condo.

J’ai l’habitude des questions sexuelles de Fille Aînée, alors je ne tombe pas facilement dans le piège. Mais hier, elle a failli m’avoir.

– Maman, qu’est-ce que ça veut dire, « rester vierge »?
– Pouf, pouf. Rester vierge. (Argh.) Ça veut dire… que… tu… (Alerte rouge! Back up! Ne te fais pas pogner à expliquer ce qui ne dois pas l’être!) Hum, tu parles de « rester vierge » comme dans quelle phrase?
– « Ce terrain doit rester vierge. »
– Ah! (Ah, ah!) Ça veut dire qu’on ne peut rien bâtir dessus. (We are the champions, my friiieeends…)

Le plus pervers là-dedans, c’est que parfois, c’est l’inverse qui se produit. On croit que la question est anodine, et puis…

Fille Aînée — Maman, qu’est-ce que ça veut dire, « reculer »?
Moi — Reculer? Ben, voyons, tu le sais! Reculer, c’est marcher par en arrière.
Fille Aînée — Tsk. Non, pas ça. « Reculer », mais pas marcher par en arrière…
Moi — Comme dans quoi?

Et c’est là que… Vous connaissez la chanson « Le ciel est bleu, la mer est calme »? C’est là que Fille Aînée m’a interprété, sur l’air de cette chansonnette, la version qui suit:

« Tu pues du bec, tu sens des pieds
Va te faire reculer! »

Ah, oui. Se faire reculer.

Dorénavant, dans ces situations, je passe le micro à Père indigne. Quant à moi, vous m’excuserez, mais je ne répondrai plus à ce genre de questions qu’en présence de mon avocat.

Share
Ce contenu a été publié dans l'anarchie la plus totale. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

24 réponses à Combien de fois faut tourner la langue, déjà?

  1. Éric dit :

    Je ne trouve pas les mots pour dire combien j’aime te lire. Continue, c’est toujours très amusant, tu as le tour de toujours nous faire rire! :)

  2. Nathalie dit :

    Ah oui reculer… Ma grande fille de 8 ans l’autre jour voulait savoir c’est quoi la masturbition… Dieu merci (dans ces moments là je suis croyante, mais juste dans ceux là) elle ne voulait pas vraiment savoir (pas de détail), mais bon elle a quand demandé et il a quand même fallu que je réponde.

  3. Vas te faire reculer!!! Elle est splendide, je sens déjà que je vais m’en servir à trèèèèès bon escient.

    « Heille toé, vas te faire reculer, c’tu clair »?

    Limpide.

    Merci Fille Ainée! Faut l’inscrire à la SACD, elle va se mettre riche avec les droits d’auteur!

  4. PS. BONNE FÊTE DES BELGES, ALLEZ!

  5. Thulip dit :

    Bonjour :)
    Il y a une autre solution aussi :quant étant enfant, je pressentais qu’il ne fallait pas poser cette question, je cherchais dans le dictionnaire. Je crois que j’ai utilisé le mot frigide et fellation à toutes les sauces. Dommage que mes parents n’étaient pas bloggeurs ;)

  6. Dr Maman dit :

    Ta fille nous offre des perles Mère Indigne, mais ici à Québec, lors des auditions pour le calendrier des pitounes de chez-pu-quoi, ils posent des questions (afin de vérifier l’étendue des connaissances) à des « blondes » dans les bars et à une ça donné ça:

    -Qu’est-ce qu’un cumulo-nimbus?
    -Ben, tsé, c’est avec la langue-là…

    Elle a été choisie! Et elle est fière de l’être!!

  7. Allo dit :

    Pour nos amis belges…

    C’est un touriste Belge qui prends l’autobus Voyageur à Montréal pour se rendre dans l’Outaouais, précisément à Hull. Le voyage se déroule assez bien mais près de Hull, il voit des annonces sur le bord de la route qui indique « Hull ».

    Le touriste Belge se mets à courir dans l’autobus vers le chauffeur et lui dit très fort… « hey chauffeur, on m’encule… on m’encule!!! »

    Bien sûr avec son accent, il voulait dire « on manque Hull » ! hihihihihi

  8. Chocolyane dit :

    Mère indigne, ton blogue est ma drogue. J’en peux plus de rire!!! Quelle mine de fous rires, cette enfant!

  9. Maraka dit :

    Tu es vraiment super, j’adore ta plume.

  10. Eve dit :

    Quelle histoire! À lire ton blog assidûment, je me sens mieux préparée à affronter les futurs soubresauts de la maternité…
    Merci à toi!

  11. Anonymous dit :

    Je suis morte de rire derrière mon écran, Mère Indigne. Et ton blog est dans mes favoris depuis déjà plusieurs semaines tant je me régale à te lire!
    Lea du pays des Strudel

  12. Arielle dit :

    @ allo: mdr!!

    Très drôle cette histoire. Ça m’a rappelé une anecdote. Quand j’avais 7 ou 8 ans, j’ai entendu le mot « lesbienne » à la télé. Nous étions au début des années 80. J’ai demandé à ma mère c’était quoi ça un lesbienne. Je la revois encore devenir mal-à-l’aise et me dire: « ben… s’t'une femme aux femmes ». J’ai rien compris à son explication mais j’ai très bien compris que je ne devais pas pousser la question plus loin.

  13. Anonymous dit :

    Dans la famille, il y a la fois devenue célèbre où Petite, à 4 ans, a répondu au téléphone: « Non, mon papa il est pas là. Il joue au pénis avec Marc »…alors que son père, vous l’aurez deviné, jouait au tennis avec Marc…

  14. SuperCath dit :

    Très bon post Mère Indigne, je m’en roule encore par terre!!
    Et les autres, dans les commentaires! Trop drôle!!!

    Et oh que oui que c’est tentant de l’utiliser à bon escient le « Va donc te faire reculer! »

  15. Cleanettte dit :

    Quand un enfant vous pose une question piège: toujours faire reformuler la question!
    Je me suis déjà fais prendre une fois, on ne m’y reprendra plus.(j’espère!)

    P.S. : j’aime beaucoup ton blog que je consulte régulièrement depuis quelques temps

  16. Isapooh dit :

    Hahahaha! Bon truc ça de toujours vérifié la forme de la phrase!!

  17. Nicole dit :

    « Dans quel contexte… » Je crois m’entendre… Je pense que Coconut devait être le seul de sa classe de 2e année à savoir ce que voulait dire contexte hihihii!!! Et c’est vrai que c’est LA phrase-bouée-de-sauvetage!!

  18. Nap dit :

    Pouahahahaha ! :o D Heureusement que tu contre-vérifie ce qu’elle veut réellement dire !

    J’adore ton blogue.

  19. Yannou dit :

    Éclats de rires (très forts). Je vais revenir ici, c’est certain.

  20. bibitte dit :

    Une chanson venant d’Eugénie assurément

  21. Anonymous dit :

    ma belle-mere prenait des cours de « relation humaine » et mon conjoint étant très jeune à cette époque, répond au téléphone et dit: ma mère n’est pas là, elle est à son cours de relation humide!!
    ça amuse encore la famille dans les partys de Noël!!

    Merci Mère Indigne, te lire est un plaisir!

  22. djue dit :

    Je suis crampée, une fois de plus!

    P.S. Je trouve le commentaire de bibitte tres perspicace! hihi

  23. Jhon dit :

    hu ? 7 ans, c’est ça ? MDR

  24. mamanserpinette dit :

    Bipp— Bipp… Attention!!! :D

    MOuarf je l’adore ta fille Ainée :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>